La toiture est surement l’élément de la maison le plus exposé aux différentes agressions. Au fil des années, elle subit les effets néfastes des intempéries, de la pollution et des variations de température. En conséquence, les tuiles finissent par se casser. Mais pour assurer efficacement son rôle de protection, la toiture devra être réparée. Ainsi, comment changer les tuiles cassées de son toit ? Retrouvez dans cet article un guide pratique pour réussir cette opération.

Le remplacement des tuiles cassées de son toit nécessite-t-il une autorisation préalable ?

Avant la réalisation des travaux de toiture, il est toujours important de se demander s’il est nécessaire d’obtenir une autorisation préalable. Pour lever les doutes, l’idéal est de se rendre auprès de votre mairie pour vous renseigner.

Néanmoins, le changement d’une ou de quelques tuiles ne requiert pas en principe une autorisation spécifique. Il en va de même des travaux de rénovation du toit dans la mesure où les mêmes matériaux de couverture sont réinstallés.

Par contre, le dépôt d’une autorisation préalable des travaux en mairie est impératif en cas de rénovation totale du toit. C’est notamment le cas lorsque la forme, la couleur et l’inclinaison de la pente sont modifiées ou qu’une ouverture est créée. Comme vous le savez probablement déjà, toute modification de l’aspect extérieur d’une maison nécessite une autorisation.

De quoi a-t-on besoin pour remplacer les tuiles fissurées de sa toiture ?

Si vous avez décidé de remplacer vos tuiles vous-mêmes, il vous faudra un minimum de matériels. À côté des nouvelles tuiles à mettre en place, il est indispensable de se munir des outils destinés utiles pour leur installation. Le port d’équipement de protection est également crucial. C’est pourquoi il est préférable de solliciter les services d’une entreprise de couverture comme https://www.entreprise-couverture-95.fr/. En plus d’avoir en sa possession les outils essentiels à la parfaite exécution de sa mission, il réalisera un travail de qualité en un temps record.

En revanche,  si vous décidez de vous occuper personnellement de cette tâche, il vous faudra entre autres : une couverture pour protéger votre toit, des outils pour démonter et poser les tuiles, un échafaudage et une échelle.

Pour travailler en toute sécurité, nous vous recommandons de vous équiper de :

  • Un harnais de sécurité
  • Un casque de protection
  • Des gants pour la protection de vos mains et pour éviter les blessures occasionnées par les coups de marteau
  • Des chaussures à semelles antidérapantes.

Remplacer les tuiles cassées de sa toiture : étape par étape

Avant d’entamer la moindre chose, il faut prendre le soin de vérifier les conditions météorologies. Pour des raisons de sécurité, aucune intervention ne doit avoir lieu lorsqu’il vente trop ou lorsqu’il neige. Mieux vaut les remettre à plus tard pour éviter les accidents. En effet, le remplacement des tuiles peut prendre du temps. Cette opération peut s’étaler sur quelques heures, une journée entière, voire des semaines. Afin de ne pas altérer la qualité de l’ouvrage, n’intervenez que par beau temps. Ici encore, nous vous encourageons  à confier cette tâche à un spécialiste en travaux de toiture. Par contre, si vous tenez à l’effectuer vous-même, voici comment procéder.

Tout d’abord, il faudra inspecter la toiture afin de voir la ou les tuiles à changer. Cette étape vous permettra aussi de déterminer le nombre de tuiles dont vous aurez besoin. Notez que pour monter sur le toit, il est plus prudent d’utiliser l’échafaudage. N’oubliez surtout pas de prendre les mesures adéquates pour assurer votre sécurité. Pour vous permettre de mieux vous déplacer sans endommager les autres tuiles, pensez à installer un support stable. Nous vous conseillons de remplacer les tuiles situées en hauteur en premier. Redescendez au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

Ensuite, on passe au retrait des tuiles fissurées. Pour ce faire, soulevez les deux tuiles qui couvrent celle à changer. Pour les maintenir, servez-vous de cales en bois. Veillez à ce que la nouvelle tuile soit bien en place et que les tenons s’emboitent parfaitement avant de retirer les cales.

Pour terminer, les nouvelles tuiles seront clouées à la charpente.

Article consulté 895 fois.