Lorsqu’elle est bien faite, l’isolation permet de réduire les factures énergétiques et d’augmenter la valeur immobilière d’un bâtiment. En tant que professionnel de l’isolation, vous devez pouvoir effectuer les travaux dans le respect des normes. Voici les éléments à prendre en compte pour garantir la croissance de vos activités.

Proposer des services de qualité

Dans une maison non isolée, la chaleur produite par le système de chauffage s’échappe à plus de 30 % à divers endroits. L’isolation apparaît donc comme la meilleure solution pour profiter d’un confort thermique, quelle que soit la saison. Avec la possibilité d’effectuer l’isolation 1 euro, les entreprises d’isolation sont très sollicitées. Les foyers qui vous contactent s’attendent donc à des travaux de qualité. Il est donc important de proposer une offre diversifiée en isolation intérieure/extérieure et de disposer d’un réel savoir-faire.

Pour les travaux, les professionnels utilisent généralement :

  • la laine de verre ;
  • la laine de roche ;
  • la laine minérale ;
  • la laine de chanvre ;
  • l’ouate de cellulose ;
  • les fibres de bois ;
  • le polyuréthane…

Vous devez savoir utiliser les matières les plus adaptées au type d’isolation à installer. Dans le cadre d’une isolation intérieure par exemple, les endroits à prioriser sont les murs, la toiture et le plancher. L’isolation se fait par pose de plaques d’isolants ou par soufflage d’isolants minéraux ou végétaux.

Lorsque vous devez effectuer une isolation extérieure, vous devez veiller à envelopper la maison pour éviter les ponts thermiques. En cas de nouvelle construction ou de travaux de rénovation lourds, vous devrez proposer l’isolation intégrée. Elle consiste à l’isolation des murs dans leur épaisseur et s’effectue uniquement avec des briques monomurs en terre cuite. Le secteur est assez vaste, et il est judicieux de se spécialiser dans un domaine précis afin de proposer une réelle expertise.

Le prix de vos services

Le coût de l’isolation dépend fortement de la technique utilisée. Toutefois, le budget moyen à prévoir pour les travaux est d’environ 4 000 euros TTC. Il est indéniable que toutes les familles ne pourront pas couvrir ses frais. C’est l’une des raisons pour lesquelles l’État a mis en place des aides telles que l’isolation à 1 euro pour permettre à tous d’en bénéficier. D’autres aides telles que le crédit d’impôt, l’éco-prêt à taux zéro ou les aides de l’Anah sont disponibles pour réduire le coût de l’isolation.

  • Les potentiels clients recherchent en priorité les entreprises permettant de bénéficier de ces diverses aides et subventions. Ce type d’entreprise doit obligatoirement être « Reconnue Garant de l’Environnement » pour donner accès aux aides. Il faudra donc obtenir la qualification RGE accordée par des sociétés comme : Qualibat, Qualit’EnR, Qualifelec, Cequami..

Ces organismes surveillent votre entreprise et s’assurent de l’utilisation des produits énergétiquement performants afin de réduire au maximum la pollution.

Votre localisation

Proposer un service à forte valeur ajoutée n’est pas suffisant pour garantir le succès de votre entreprise d’isolation. La qualité de votre emplacement est un point clé à travailler. Il est important de choisir un local visible et dont le passé n’entachera pas votre réputation. Il doit être largement accessible et permettre de conserver vos matériaux dans de bonnes conditions.

Pensez à un local qui vous permettra d’étendre vos activités sur la durée. De plus, il ne faut pas négliger l’importance de la proximité en matière de travaux immobiliers. Les clients préférèrent toujours un artisan qui peut vite se déplacer en cas d’éventuels problèmes. Couvrez donc une large zone géographique et surtout, vérifiez le niveau de concurrence avant de vous installer.

Connaître la réglementation en matière d’isolation

En matière d’isolation, la norme de référence est la réglementation thermique RT2012. Elle fixe toutes les exigences obligatoires pour limiter les dépenses énergétiques d’un bâtiment. Par ailleurs, il faut noter qu’un nouveau label RGE est appliqué depuis le 1er janvier 2020. Vous devrez vous y conformer pour bénéficier d’une meilleure distinction qualitative. En dehors de cela, vous devez pouvoir justifier d’une expérience d’au moins 3 ans dans le domaine de l’isolation. Il faudra aussi effectuer des démarches d’assurances pour protéger vos activités et vos clients.

L’assurance décennale et l’assurance de responsabilité civile professionnelle sont des indispensables. Sans la première, vous pourrez être tenu responsable de tout dommage empêchant l’utilisation du bâtiment isolé par vos soins. La seconde vous prémunit contre les risques liés aux dommages causés à vos clients ou à autrui. Enfin, plusieurs autres assurances seront utiles pour protéger vos équipements, votre stock ou votre personnel. Il vous suffira d’être innovant, qualitatif et à l’écoute de la clientèle pour mettre toutes les chances de votre côté.

Article consulté 1709 fois.