nacelle élévatrice

Les plateformes élévatrices mobiles de personne ou PEMP, aussi appelées nacelles, font parties du matériel BTP de base mais leur utilisation est polyvalente, compte tenu des différentes catégories. Cela étant, compte tenu des risques de chute, leur manipulation doit se faire dans le respect de certaines normes.

L’utilité d’une nacelle élévatrice

Avant tout, une nacelle élévatrice permet de travailler en hauteur. Atteignant plusieurs mètres de hauteur (jusqu’à 70m pour un camion nacelle), elle vous permettra de réaliser tout type de travaux en hauteur, que ce soit pour une utilisation personnelle ou professionnelle. Ainsi, de la jeune start-up dans le BTP au particulier qui veut réaliser des travaux de maintenance à la maison, en passant par la réalisation de travaux-publics, cet engin de levage conduit à des usages multiples.

Pour des raisons d’économie financière (mais aussi de temps et de matériel – plus besoin d’installer d’échafaudages), la location nacelle élévatrice est privilégiée par de nombreux jeunes entrepreneurs. Il va de soi que pour un usage particulier, l’achat est exclu. Attention toutefois, lors de votre location, à bien choisir votre nacelle, sachant qu’il existe différents modèles.

Chaque modèle a des fonctionnalités particulières permettant d’effectuer des travaux de manière efficiente et plus rapide. Il faudra par exemple choisir une nacelle araignée tout-terrain pour des travaux difficiles d’accès. En effet, ses stabilisateurs permettent une plus grande capacité de levage tout en restant compacte. Autre exemple, pour des travaux en intérieur, il est recommandé de recourir aux nacelles toucan aussi appelées nacelles à mâts verticaux ou élévateurs verticaux.

Cela étant, il est toujours préférable de se rendre auprès d’une enseigne spécialisée dans la location de matériel de levage qui saura vous conseiller au mieux. Vous en saurez plus chez https://www.skylift-services.fr/nacelle-elevatrice/

La conduite d’une nacelle élévatrice en location

La titularité d’un certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES) n’est pas obligatoire mais elle sera toutefois requise pour la location nacelle élévatrice, sauf si vous optez pour une location avec opérateur. Cela étant, en travaillant dans le BTP, il est possible que l’un de vos employés soient titulaire d’un CACES.

Le CACES est un permis délivré à titre personnel et ayant une durée de 5 ans. Il existe différentes catégories de CACES basée selon le type d’engins :

  • Type 1 : les nacelles dont le déplacement est impossible si la plateforme n’est pas repliée ;
  • Type 2 : la nacelle est sur un châssis porteur mais sans stabilisateur ;
  • Type 3 : le déplacement est possible en activité, et il est contrôlé depuis la plateforme

Puis, une autre distinction se fait suivant que les nacelles soient à élévation verticale (permis A) ou à élévation multidirectionnelle (permis B). De toutes ces distinctions découlent les 4 principales catégories de permis nacelle nécessaires pour un chantier :

  • 1A : pour les nacelles verticales ;
  • 1B : pour une nacelle articulée, tractable ou araignée ;
  • 3A : pour les nacelles ciseaux ;
  • 3B : pour les nacelles toucan ou à bras articulé.

Diverses mesures de sécurité

Si pour une manutention en toute sécurité, la détention du CACES adapté est un prérequis, il existe d’autres mesures de sécurité à observer. Pour éviter les chutes, notamment, il faudra inspecter attentivement la zone de travail afin d’assurer que l’engin puisse être stabilisé.

Une autre règle, qui semble évidente, est celle de respecter la capacité de charge maximale. Le poids total se calcule en additionnant le poids de l’opérateur et du matériel emporté. Cette information peut s’obtenir auprès du loueur ou alors en se référant au manuel d’utilisation.

Autre règle évidente : ne pas quitter le basket pendant l’utilisation. Même si l’opérateur est équipé de son harnais et de son casque, une telle action représente un risque d’accident.

Article consulté 1261 fois.