Dans le domaine du BTP, surtout à l’aube de nouveaux projets, le nombre de travailleur est en constante augmentation. A cela s’ajoute les accidents probables qui peuvent survenir à tout moment. Afin de protéger les employés face à d’éventuels accidents, des règles sont établies. Elles permettent d’assurer une barrière efficace pour les employés que ce soit au niveau des tenues, des outils ou des déplacements en tout genre. A noter que la prévention demeure toujours la solution idéale afin de diminuer les risques pour les salariés.

La mise en place d’un plan de prévention

Dès le début d’un chantier, les responsables sont tenus de mettre en place un plan de prévention. Il est applicable dès que les activités démarrent sur le chantier. Ce plan permet d’appliquer immédiatement les règles de sécurité obligatoires pour chacun des employés. Généralement c’est le coordonnateur SPS qui est en charge d’établir les plans avec la possibilité d’intervention d’autres acteurs. Le plan d’intervention est un document formalisant les mesures générales obligatoires par rapport à la sécurité des employés mobilisés sur le chantier.

Le plan cite également les intervenants. Le suivi s’effectue ainsi en  ne minimisant aucun outil de protection, comprenant ainsi même les déplacements en voiture du chantier vers la maison. Il faut noter que des résidus peuvent être emmenés par les employés. Ceux-ci seront toutefois automatiquement retenus par les tapis de voiture, un matériel indispensable pour les employés sur chantier. Sachez que le tapis de voiture est un excellent moyen pour éviter de salir votre voiture. De nombreux modèles sont disponibles sur www.tapisvoiture.fr. Ainsi, les mesures prises prennent en compte les détails les plus importants, même les déplacements du travailleur.

Les mesures sécuritaires sur les produits

Travailler sur un chantier peut également engager les employés à utiliser des substances chimiques nocives. Pour prévenir les risques chimiques, il est ainsi obligatoire d’établir une fiche de données de sécurité. En effet, travailleurs et chimistes sont parfois amenés à manipuler et mélanger des substances dangereuses aussi bien pour la santé que l’environnement. Ces substances peuvent être facilement transmises aux employés s’ils ne disposent pas du matériel nécessaire pour leur protection. Sur un chantier d’envergure, le risque zéro n’existe pas mais les accidents peuvent être évités. D’où la raison pour laquelle il faut porter une attention particulière à l’exposition des travailleurs.

Les tenues et équipements de sécurité

Pour prévenir les risques professionnels, chaque employé doit porter les tenues et équipements adéquats sur le chantier. Chaque employé tient un poste spécifique. Ainsi les dangers diffèrent d’un employé à un autre car d’autres sont plus exposés que certains. D’où la nécessité de définir exactement les équipements pour chaque employé. C’est l’entreprise qui est en charge de fournir les équipements dont les employés ont besoins : gants, casques, lunettes, combinaisons, bottes de chantier, protection sensorielle, etc.  Mais pour limiter encore plus les risques, l’entreprise est dans l’obligation d’équiper également le chantier. On note par exemple la mise en place des panneaux et bandes de sécurité et de signalisation. Il est également conseillé de délimiter chaque zone pour diminuer les intrusions dans les zones à risques très élevés.

Les devoirs des employés

Bien que l’entreprise reste la principale responsable de la sécurité de tous les employés, ces derniers ont aussi des devoirs respectifs. Tous les employés actifs sur le chantier doivent maîtriser les règles de sécurité imposées sur le chantier. Ainsi ils doivent êtres tous formés au préalable en prévention de tout danger. Mais le plus important c’est que les employés ont l’obligation de respecter les règles de sécurité imposées. La prise de conscience devra ainsi être réciproque. Si aucune formation n’est dispensée, les consignes de sécurité doivent être disponibles sur des affichages.

Article consulté 1711 fois.