Vous avez un projet de rénovation énergétique pour cette année ? Vous pouvez compter sur diverses aides venant de l’Etat comme l’Eco-prêt à taux zéro, CITE, la réduction de la TVA ou encore les aides de l’ANAH.

Seulement, ces subventions vous sont accordées si les travaux en question sont réalisés par une entreprise ou un artisan certifié RGE.

Définition d’une entreprise certifiée RGE

La certification RGE connue aussi sous le nom de norme RGE est l’acronyme de « Reconnu Garant de l’Environnement ». Ce label est remis à toutes les sociétés qui réalisent des travaux concernant l’amélioration énergétique d’un bâtiment. Jusqu’à présent, la France regroupe près de 60 000 professionnels qualifiés RGE.

Cette amélioration énergétique est toutefois soumise à des conditions liées étroitement à l’efficacité énergétique définies en fonction de chaque domaine à savoir l’installation d’une chaudière gaz à condensation, la mise en place d’un insert à bois ou d’un poêle à bois, l’isolation des murs et même le changement des fenêtres.

Cette certification est délivrée par les organismes de qualification comme Qualibat ou Qualit’EnR. Ce sont des sociétés reconnues officiellement par l’État.

Pour quelles raisons choisir une entreprise RGE ?

Une entreprise reconnue RGE est étroitement surveillée par l’organisme lui ayant contribué cette mention. En effet, le professionnel ou l’entreprise doit réaliser des travaux de qualité. Ils sont également soumis à des conditions administratives et techniques.

D’une part pour la partie administrative, l’assurance décennale doit être à jour. Elle correspond à une bonne activité. Et d’autre part pour la partie technique, l’entreprise doit avoir un responsable technique qui a suivi une courte formation.

Elle doit réaliser un certain nombre de chantiers ainsi qu’un audit au moins deux ans après avoir obtenu la qualification. Tous les appareils performants utilisés ne doivent pas émettre un seuil en termes d’émissions polluantes.

Lors d’une isolation rge, l’entreprise choisie doit alors respecter les normes en installant des produits à haute performance énergétique pour satisfaire les attentes du client.

Une entreprise RGE est donc un organisme sûr par rapport aux autres sociétés qui ne sont pas soumises à ces contraintes. Néanmoins, la certification RGE n’est pas éternellement valable. Elle est acceptable que pendant quatre ans et sont soumises à une évaluation tous les ans.

Au terme de cette durée, les sociétés doivent réactualiser l’ensemble de leur dossier pour bénéficier de quatre années supplémentaires.

Comment savoir si une entreprise est certifiée RGE ?

Ce label a été créé pour inciter tous les particuliers ou entreprises manœuvrant dans le BTP à mettre en place des produits performants énergétiquement. De cette manière, les émissions polluantes au sein des habitations seront limitées au maximum.

Cependant, pour savoir réellement si la société que vous avez choisie est conforme et bien détentrice de la certification RGE, demandez à celle-ci de vous présenter sa certification RGE. Ensuite, vérifiez en premier lieu la date de validité de la mention RGE. Elle doit être antérieure à la signature du devis et à la date de début des travaux pour le crédit d’impôt.

Examinez aussi si la certification concerne le domaine des travaux à effectuer. En tout, il existe cinq principaux organismes d’attribution de la certification RGE.

Ce sont :

Qualibat : qui concerne les travaux reliés à l’efficacité énergétique ainsi qu’aux énergies renouvelables.

Qualit’ENR : pour l’installation des équipements qui utilisent les énergies renouvelables.

Certibat : délivre des certificats à des artisans afin de réaliser des offres globales de rénovation énergétique.

Cequami : délivre aussi des certificats à des professionnels pour proposer ensuite des travaux de rénovation lourde.

Qualifelec : destiné aux professionnels des travaux électriques.

Enfin, il y a Eco-artisan destiné aux professionnels qui offrent des conseils pour améliorer la performance énergétique et les travaux d’efficacité énergétique.

Pour être sûr et certain de la crédibilité de l’entreprise, vérifiez aussi sur le site internet FAIRE. Cette plateforme est mise en place par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire ainsi que le Ministère de la Cohésion des territoires de l’ADEME.

Il regroupe la majorité des acteurs en matière de rénovation énergétique. Après avoir demandé la certification RGE, vous pouvez visiter ce site si l’entreprise que vous avez choisie possède bien une mention RGE. Si vous le voulez, téléchargez son certificat.

Un nouveau label RGE appliqué en 2020

Le président de Qualibat, Alain Maugard, avait déclaré en juillet 2019 qu’une nouvelle version de certification RGE serait mise en place dès le 1er janvier 2020. Cette décision vise à lutter contre les arnaques à la rénovation. En effet, les arnaqueurs sont de plus en plus nombreux et courants. D’ailleurs, ils sont difficiles à déceler, notamment pour les particuliers.

Il ajoute en même temps une distinction plus stricte entre « les écodélinquants que l’on devra sortir le plus rapidement possible, les artisans qui sont très bons et qu’il ne faut pas embêter davantage, et ceux qui ne méritent pas encore le label RGE, mais peuvent encore progresser ».

Article consulté 2261 fois.