Dans un chantier, de nombreux engins et équipements doivent être utilisés pour accomplir les différentes missions de terrassement, de compactage ou encore de transport. Les professionnels du bâtiment, notamment ceux qui se lancent, ont régulièrement la même problématique pour leur entreprise : Est-il plus rentable d’acheter ou de louer son matériel BTP ? Une question qui demande réflexion et analyse. Chaque solution a ses avantages et ses inconvénients. Cela dépend principalement de votre budget, de la fréquence d’utilisation du matériel et de votre chantier.

Découvrez dans cet article, des conseils qui vous permettront de choisir la meilleure option pour votre entreprise.

Louer son matériel professionnel : une rentabilité assurée

L’acquisition d’une machine ou d’un équipement de chantier demande un véritable investissement. Ainsi, l’un des premiers critères à prendre en compte est la fréquence d’utilisation. Si vous comptez utiliser le matériel peu régulièrement, optez donc pour la location.

En effet, louer cet engin de chantier pour un besoin ponctuel est davantage rentable. Le coût de cette option est logiquement inférieur à l’achat. Par exemple, la location de Bobcat vous reviendra, en moyenne, à 250€ HT par jour. Alors que le prix d’achat d’une mini-chargeuse peut atteindre 55 000€, selon son poids.

Louer son matériel est également avantageux puisque vous disposerez systématiquement d’un équipement récent et à la pointe de la technologie. En effet, les loueurs proposent généralement des engins et des outils de qualité, robustes, mais également en parfait état de fonctionnement. Ainsi, votre personnel sera davantage productif et les missions seront plus sécurisées.

Autre point à prendre en compte, l’espace de stockage. Grâce à la location, vous n’avez pas besoin d’avoir obligatoirement un lieu de stockage pour entreposer votre matériel. Dès que vous avez fini d’utiliser l’équipement, vous le rendez directement au loueur. De ce fait, vous réduisez considérablement vos coûts de stockage.

De plus, cette option vous permettra également de choisir votre matériel en fonction de votre besoin et des exigences de votre chantier. Si dans un chantier vous avez besoin d’une mini-pelle et dans un autre d’une pelleteuse, la location sera la meilleure option. Cette solution vous permettra donc d’être plus flexible et davantage polyvalent dans vos activités.

Enfin, cette alternative vous permet d’éviter, d’une part, les coûts liés à l’achat comme la maintenance, les contrôles, l’entretien puisque c’est au propriétaire du matériel qui doit s’en charger. Et d’autre part, d’acheter les accessoires complémentaires de la machine comme le BRH ou la fraise hydraulique pour une mini pelle.

Acheter son matériel de chantier : la solution pour une utilisation régulière

L’acquisition d’un matériel doit être longuement réfléchie et analysée en calculant notamment son amortissement à long terme. En effet, cette solution demande généralement un investissement important. Néanmoins, celui-ci est vite rentabilisé, si vous utilisez le matériel très régulièrement.

L’autre avantage de l’achat est que vous aurez la certitude d’avoir le bon matériel au bon moment. En cas d’imprévu ou de travaux de dernière minute, vous disposerez de la machine adéquate à vote chantier. En achetant le matériel, vous n’aurez pas de problème d’indisponibilité, ce qui est souvent le cas lors de la location.

Selon le constructeur, vous avez également la possibilité d’avoir un matériel fabriqué sur-mesure pour répondre à votre besoin. Grâce à un cahier des charges, vous pouvez personnaliser votre machine afin qu’elle soit adaptée à vos usages.

Enfin, certaines plateformes proposent également l’achat de matériel en occasion. Néanmoins, acheter un équipement en occasion peut avoir quelques inconvénients. Même si la machine vous coûtera bien moins, sa qualité ne sera pas optimale. D’autant plus que les machines d’occasion demandent davantage de réparation et d’entretien que celles neuves.

L’achat d’un matériel est donc recommandé pour les équipements indispensables à vote activité.

Ainsi, le choix entre la location et l’achat d’un matériel de BTP repose principalement sur sa fréquence d’utilisation et sur votre trésorerie.

Article consulté 2362 fois.