Le réchauffement climatique et la pollution de l’air sont les deux principaux phénomènes qui marquent le XXIe siècle. La protection de l’environnement est ainsi devenue le principal mot d’ordre de notre ère. Dans le cadre de cette protection, l’utilisation des énergies dites vertes, naturelles ou renouvelables, dans la consommation quotidienne de chaque ménage, est plus que recommandée. Elles présentent, en effet, de grands avantages, car en plus d’être peu chères et illimitées, elles ne polluent pas l’air. 

Voici 5 principales sources d’énergie naturelle, qui ne présentent pas d’impact négatif pour l’environnement et qui sont utilisables pour votre foyer.

La biomasse 

Elle est constituée par l’ensemble de toutes les matières organiques, qui peuvent être transformées en énergie. Depuis la nuit des temps, le bois, qui fait partie de la biomasse, peut être considéré comme étant la première source de production d’énergies locales. De nos jours, il est toujours utilisé pour chauffer la maison, grâce à une chaudière ou un poêle adaptée Seule sa présentation sur le marché a changé. Le bois est, actuellement, vendu sous plusieurs formes, dont des plaquettes, des pellets ou des granulés. Des systèmes de poêles, qui utilisent des granulés de bois, peuvent avoir un rendement atteignant les 95% et permettent de chauffer votre logement dans son intégralité.

Le solaire 

Grâce aux rayons du soleil, il est possible de chauffer gratuitement votre maison. En effet, par la conception bioclimatique, en fonction de l’orientation de vos pièces, ainsi que de la position de vos ouvertures, faire monter la température de votre habitation de quelques degrés est possible. Toujours avec le soleil, l’installation d’un Système Solaire Combiné ou SSC permet d’avoir de l’eau chaude et du chauffage en même temps. Avec ce système, si vous êtes une famille de 3 à 4 personnes, vous pouvez satisfaire près de 25% de vos besoins en chauffage et  jusqu’à 70% de vos besoins en eau chaude.

La géothermie 

L’utilisation de cette technique nécessite l’installation d’une pompe à chaleur géothermique, car elle consiste principalement à exploiter la chaleur stockée sous la terre. Cette chaleur est ensuite captée pour être diffusée, grâce à un dispositif de radiateurs via un circuit de chauffage ou d’eau chaude.

L’aérothermie  

Par utilisation d’une pompe à chaleur air-air, les calories de l’air sont captées et diffusées directement à l’intérieur de votre maison. Au cas où c’est une pompe air-eau qui fait le travail, c’est dans le circuit de chauffage que les calories de l’air sont injectées. La pompe air-eau est plus rentable et vous permet de couvrir jusqu’à 70% de vos besoins en chauffage.

L’isolation 

Pour éviter les déperditions thermiques de votre maison, il est conseillé de placer sous votre toiture des matériaux isolants. En effet, comme l’air chaud est plus léger que l’air froid, il a tendance à s’échapper à travers le plafond et le toit. En général, grâce à ses formidables propriétés isolatrices, c’est de la laine de roche, un excellent isolant naturel, fabriqué à partir de basalte ou roche volcanique, qui est le plus utilisé.

Article consulté 1700 fois.