Faire le choix entre les différents fournisseurs de gaz et/ou d’électricité peut devenir un véritable casse-tête pour la majorité des consommateurs, qu’ils soient particuliers ou professionnels. Depuis 2007, il y a eu une ouverture de la concurrence sur le marché de distribution d’énergie en France afin de faire baisser la facture d’électricité des ménages. Désormais, les consommateurs sont en mesure de choisir leurs propres fournisseurs d’énergie en fonction de leurs besoins. Voici quelques conseils essentiels à méditer avant de souscrire à une offre d’énergie.

Les critères à prendre en compte

Avant de choisir le fournisseur d’énergie, vous devez d’abord prendre en compte ces divers points importants :

  • les tarifs appliqués avec les réductions promotionnelles
  • les services annexes proposés : service clientèle, réductions éventuelles et site internet documenté
  • la politique durable du fournisseur
  • les conditions contractuelles : examinez si le fournisseur en question respecte les obligations légales, une durée minimale de 3 ans avec une résiliation sans frais moyennant 2 mois de préavis.

Vous n’êtes pas du tout obligé de prendre le même fournisseur pour l’électricité et le gaz. Si vous avez les moyens nécessaires, vous pouvez opter pour deux représentants différents.

Le prix de marché de l’électricité

Lorsque l’électricité n’est pas fournie par EDF avec un tarif réglementé, elle est commercialisée en prix de marché. Il n’y a aucune intervention venant de l’État ou de la SCR (Commission de Régulation de l’Énergie). Les fournisseurs fixent leurs prix librement. Généralement, ce tarif peut être indexé ou fixe.

Le prix fixe

Dans cette catégorie, le fournisseur fixe le prix sur une durée déterminée soit 1, 2 ou 3 ans. De nombreux ménages les adoptent afin d’obtenir une stabilité étant donné que le prix de l’électricité en France augmente chaque année. Le tarif du kilowattheure hors taxe sera défini au moment de la souscription du contrat. L’avantage de cette offre c’est l’équilibre du budget alloué à la facture.

Le prix indexé

Cette offre est bénéfique pour ceux qui sont à la recherche de prix compétitifs. Ici, le fournisseur indexe son prix de marché en se basant sur un indice. Il s’agit de l’évolution du tarif réglementé. De ce fait, le tarif du kilowattheure évolue en fonction du tarif réglementé tout en conservant le même écart.

Quel est le prix du gaz propane ?

Généralement, le tarif de la tonne de propane varie entre 1700 et 2647 € TTC en fonction des fournisseurs. Pour dénicher la meilleure offre, il faut prendre en compte tous les frais qui caractérisent le contrat propane. En effet, le prix du gaz en citerne moins élevé cache souvent de nombreux frais annexes.

Les frais d’entretien et de maintenance

Quand le fournisseur de gaz propane ne vend pas la citerne, il prend en main toutes les interventions d’entretien du réservoir de gaz, les pièces et la main d’œuvre. Toutefois, vous devez être prudent sur le périmètre du contrat d’entretien, s’il prend en charge également les accessoires de la citerne de gaz, à savoir les détendeurs, les limiteurs de pressions, les joints, etc. Au fil du temps, ces éléments peuvent s’abîmer surtout s’ils sont exposés au froid et à la pluie.

Par ailleurs, les frais d’entretien sont abordables pour les clients qui deviennent propriétaires de leur citerne. Il suffit d’engager un technicien tous les 3 ans pour examiner les réservoirs. Cette prestation vous coûtera entre 80 et 100 €.

Les frais de livraison

La majorité des fournisseurs incluent dans le contrat de propane une clause qui prévoit le minimum de livraison de gaz dans l’année. Si la quantité livrée ne dépasse pas un certain seuil, le prix de la tonne de propane sera alors plus élevé. Au moment de souscrire à un contrat de gaz, prenez une attention particulière sur la clause de livraison minimum et vérifiez si elle est compatible avec votre consommation prévisionnelle de propane.

Article consulté 1192 fois.