Le ciment est un produit pulvérulent obtenu à partir de la cuisson du calcaire et de l’argile. Mélangée avec de l’eau, cette poudre permet d’agglomérer des sables et des granulats pour donner du mortier.

En fonction de l’utilisation du ciment, l’incorporation de nombreux autres éléments permet de constituer des véritables roches artificielles, dont le béton.

La fabrication du ciment

Les étapes suivantes sont nécessaires pour la fabrication du ciment. La première consiste à extraire les matières premières et les homogénéiser. Ensuite, il va falloir les sécher et les broyer. La cuisson constitue l’avant-dernière étape et le refroidissement marque la fin du processus.

La cuisson du clinker et la décarbonatation du calcaire sont les deux importantes tâches de la production.

Des combustibles fossiles ou de substitution sont utilisés pour la cuisson à 1450°C du clinker. Environ 40% des émissions de gaz à effet de serre sont imputées à cette étape, et les 60%  restants, à la décarbonatation du calcaire.

Il est à rappeler que le béton est caractérisé par sa résistance mécanique, surtout à la pression, ainsi que sa très grande adaptabilité. Il est généralement composé d’eau, de ciment, de gravier et/ou d’adjuvants. Malgré sa faible masse, seulement 11,74 % par rapport à celle du béton, le ciment contient plus de 98% du carbone émis.

Ciment et réchauffement climatique

Actuellement, le monde fait face au réchauffement climatique, qui est dû principalement aux émissions de gaz à effet de serre. Il est prouvé que l’utilisation excessive du ciment dans la construction a un impact non négligeable dans la production de ces gaz. En effet, le monde produit chaque année 4 gigatonnes de ciment. Des études ont révélé que 10% des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale proviennent du secteur de la construction, dont 52%  sont produites par le ciment.

Le ciment bas carbone c’est quoi ? 

La diminution des émissions de gaz à effet de serre dans la fabrication du ciment permet d’obtenir du ciment « bas carbone ». Le lien suivant permet d’obtenir de plus amples informations sur le béton bas carbone de Ciments Hoffmann Green.

L’obtention du ciment bas carbone est basée sur la cuisson du clinker et la décarbonatation du calcaire.

Pour la cuisson du clinker, la valorisation énergétique des déchets non recyclables et leur utilisation en tant que combustible de substitution permettent une réduction notable des émissions de gaz à effet de serre.

Le meilleur moyen de les réduire est de diminuer la quantité du calcaire à décarbonater, par  utilisation des matériaux de substitution de cet élément. Ce sont notamment les cendres volantes émanant des centrales thermiques et des laitiers de haut fourneau.

Article consulté 1767 fois.