Héritage, achat d’un bien immobilier à un prix avantageux… L’acquisition d’une maison ancienne va souvent de pair avec la rénovation. Pourtant, la réhabilitation d’une maison ancienne nécessite énormément d’huile de coude. Entre les travaux de grande envergure et les travaux de second œuvre, considérez quelques points avant de sauter le pas. En effet, pour optimiser les coûts des travaux, vous devez bien organiser votre projet de rénovation d’une maison ancienne. Trouvez ici nos conseils pour mener à bien votre projet de réhabilitation d’un bien inhabité depuis plusieurs années.

Pourquoi opter pour la rénovation d’une maison ancienne ?

Le cachet d’une maison ancienne a de quoi charmer la plupart des personnes souhaitant acquérir un bien immobilier. Toutefois, avant d’engager les travaux de rénovation, quelques points sont à prendre en considération. L’ampleur des tâches de rénovation de votre vieille bâtisse peut vous laisser perplexe. Cependant, il faut noter qu’opter pour la rénovation d’une maison ancienne vous confère de nombreux avantages, dont :

● La possibilité d’optimiser l’efficacité énergétique et d’améliorer le confort de votre bien immobilier

En effet, qui dit maison ancienne, dit souvent bien mal isolé. Ainsi, vous pouvez profiter de cette occasion pour renforcer l’isolation énergétique de votre maison ancienne. Notez également que de plus en plus de dispositifs d’aides financières à la rénovation sont désormais accessibles.

Certificats d’économie d’énergie, Loi Denormandie… Vous pouvez bénéficier d’une aide à la rénovation pour améliorer votre bien. Si vous résidez dans le sud de l’Île-de-France et souhaitez bénéficier de ces aides, vous pouvez contacter une entreprise de maçonnerie en Essonne qui s’assurera de respecter les normes en vigueur.

● L’avantage d’ajouter plus de valeur à votre bien

La rénovation d’une maison ancienne offre également une plus-value à votre bien immobilier. En effet, si vous envisagez de revendre votre maison, la rénovation est une étape à considérer. Ainsi, en préservant le cachet de votre bien tout en le modernisant, vous augmentez sa valeur.

● Une solution pour acquérir un bien dans une zone à forte densité de bâti

Rénover une vieille maison est également une excellente alternative pour pallier le manque de terrains de construction dans certaines zones. En effet, lorsque le coût d’acquisition d’un terrain constructible est beaucoup trop élevé, il convient de se tourner vers la rénovation d’une maison ancienne.

Comment prioriser vos travaux de rénovation de maison ancienne ?

Afin d’optimiser votre budget et votre temps, établissez un ordre de priorité pour vos travaux de rénovation. Cette étape reste cruciale, surtout si vous devez engager de gros travaux. À noter que les travaux lourds englobent toutes les tâches concernant la toiture, l’assainissement, les fondations et la charpente. Ainsi, le projet de rénovation doit toujours commencer par les gros travaux.

S’ensuivent les travaux de second œuvre, soit ceux qui ne concernent pas directement le bâti. Il s’agit notamment des travaux de peinture, de plomberie, d’installation électrique, ou encore les tâches concernant les revêtements muraux et revêtements de sols. Si votre maison ancienne comprend plusieurs étages, commencez vos travaux en allant du grenier vers le sous-sol pour éviter de salir les étages.

Rénover une maison ancienne, quels travaux importants engager ?

Pour avoir une check-list des travaux de grande envergure à réaliser, commencez par un état des lieux. Ainsi, inspectez chaque aspect de votre maison ancienne pour avoir une idée précise de ce que vous souhaitez supprimer ou remettre à neuf.

Vous pouvez notamment opter pour une démolition de certaines pièces de l’habitat, une remise à neuf du revêtement de sol, ou encore une installation d’une nouvelle chaudière. Dans certains cas, vous pouvez également déposer les équipements sanitaires et les meubles de cuisine.

Prioriser le toit et les murs

Vérifiez l’état de la toiture, de la charpente et des murs de votre maison ancienne. En effet, ces éléments contribuent grandement à l’état général de votre habitat. Sur le long terme, si votre bâti est en mauvais état, vous risquez d’avoir de grandes contraintes.

Ainsi, pour votre projet de rénovation, priorisez les travaux concernant la toiture, la charpente et l’isolation des murs. Après avoir vérifié la qualité de la maçonnerie et réalisé les travaux de rénovation nécessaires sur le bâti, il convient de placer les portes, les fenêtres, les portails et autres ouvertures.

Les enjeux du bâti dans la rénovation d’un logement ancien

Un bâti en bon état vous évite les problèmes d’humidité et d’infiltration qui ont tendance à fragiliser votre maison. Ainsi, si vous remarquez par exemple des fissures dans les murs ou des tuiles cassées sur le toit, mettez la rénovation de ces zones de la maison en priorité. Cela va renforcer à la fois la sécurité et le confort de votre maison rénovée.

Réhabilitation d’un logement ancien, zoom sur les travaux de second œuvre

Une fois votre bâti remis à neuf, focus sur les travaux de second œuvre. Il s’agit notamment de :

L’installation électrique, du système de chauffage et de la plomberie

Vérifiez donc l’état de l’installation électrique existante. Si nécessaire, vous pouvez procéder à une remise aux normes de celle-ci. En effet, la plupart des maisons inhabitées depuis quelques années possèdent une installation électrique qui n’est pas conforme aux normes en vigueur.

Pour cette étape, il vaut mieux faire appel à un professionnel puisque les travaux d’installation électrique nécessitent souvent des saignées au niveau des murs. Ainsi, des travaux de maçonnerie sont nécessaires.

Il en est de même pour le système de chauffage et la plomberie. Procédez aux travaux de remise à neuf de l’installation électrique, de la plomberie et du système de chauffage ou de climatisation avant la finition de votre rénovation de maison ancienne.

Les travaux de finition de votre projet de rénovation de maison ancienne

Qui dit finition, dit souvent pose de revêtements muraux, revêtements de sols, menuiseries, et autre. Une fois que vous avez préparé le sol et les murs, il est maintenant temps de poser les revêtements de votre choix. À l’issue de cette étape, il ne reste plus qu’à décorer votre intérieur au gré de vos envies.

Article consulté 2795 fois.