Un chantier tout en couleur avec Unikalo

Depuis 2014, le phare du Cap Ferret bénéficie d’une grande campagne de restauration financée en totalité par l’Etat. La réhabilitation extérieure du phare, qui a débuté en 2018, marque la fin de ces travaux d’envergure. En effet, mis à mal par les intempéries et soumis aux épreuves du temps, le phare du Cap Ferret a bénéficié d’un important  ravalement de façade lors de l’automne 2018.

Mais repeindre un phare est un exercice de haute voltige qui nécessite de faire appel à des professionnels expérimentés dans les travaux en hauteur. Trois semaines durant, les cinq cordistes de l’entreprise Adour Travaux Spéciaux (ATS) ont œuvré pour redonner ses couleurs à l’emblématique phare.

En tout, 1 000 m2 de façade ont été restaurés. Une intervention qui s’est faite en plusieurs étapes.

« C’était la première fois depuis 40 ans que le phare était mis à nu. Il a donc été nécessaire d’effectuer un décapage complet car la superposition des différentes couches de peinture remet en cause l’adhérence de l’ensemble », précise Loïc Fruchard, directeur de l’entreprise Adour Travaux Spéciaux (ATS).

« Nous avons travaillé avec un décapant 400 SO de la société DPE. Pendant qu’une équipe l’appliquait au rouleau sur des segments de 2 m de large, une autre équipe nettoyait le fut avec un karcher haute pression de 300 bars, ce qui nous a permis de retirer environ 2 tonnes de résidus de peinture qui ont été récupérés pour être recyclés », poursuit Loïc Fruchard.

Avant de repeindre, la phase de préparation a fait l’objet de tous les soins. Les équipes d’ATS ont appliqué un produit anti-mousse, réparé les fissures avec un enduit de rebouchage à prise rapide et recouvert la structure originelle, d’un fixateur pigmenté en phase solvanté, K’Fix S de l’entreprise Unikalo. Son très bon pouvoir pénétrant en fait une excellente couche d’accroche sur un support brut.

Compte tenu de son exposition au vent et à l’humidité, le phare nécessitait une peinture très résistante. C’est pourquoi, une couche de peinture blanche RAL 9016 K’Flex Extrem Lisse utilisé en système I3 a été appliquée.
La technologie EXTREM assure une longévité accrue du film et des teintes, ainsi qu’une grande résistance à l’encrassement biologique et atmosphérique.
Enfin, pour la partie supérieure, la technologie K’olor Tech a été privilégiée afin de garantir une teinte rouge vif RAL 3020 résistante aux UV et aux infrarouges.

Ainsi, 1 100 kg de peinture ont été appliqués avec soin grâce aux conseils avisés et à l’expertise de Manu Fernandez, responsable du magasin Nuances Unikalo de la Teste.

Grâce à sa formule allégée, la technologie EXTREM présente une texture extrêmement souple qui s’étale facilement, pour une mise en œuvre confortable et rapide. Ce qui en fait une solution idéale quand il s’agit de réaliser des travaux à plusieurs mètres de hauteur.

 

 

Article consulté 1273 fois.