Après la conformité à l’EN 13381, le nouvel agrément ETE-18/1111 – porte d’entrée sur le marché européen – salue les améliorations techniques de la gamme PROTHERM  LIGHT®, une gamme complète d’enduits de protection contre le feu.
En quête de toujours plus d’innovation, de performances et de certification exigeante de ses produits, EDILTECO obtient un agrément européen, dépassant la conformité à l’EN 13381.
L’expertise réglementaire de certification des produits EDILTECO ne cesse de se renforcer.

Enduit Protherm Light®

L’ETE-18/1111, UN NOUVEL AGRÉMENT EUROPÉEN QUI SUPPLANTE LA CONFORMITÉ À l’EN 13381

Déjà conforme à l’EN 13381, Protherm Light® entrait dans la classification de haute résistance au feu.
EDILTECO, dans un souci de performance et une volonté et de répondre aux normes européennes en matière de préconisations préventives au feu, vient d’obtenir l’ETE-18/1111, attestant une qualité absolue de l’enduit Protherm Light®; enduit conçu pour la protection au feu des éléments de construction porteurs :
– produits ignifuges au feu comme membrane de protection horizontale,
– produits ignifuges pour protéger les éléments porteurs en béton,
– produits ignifuges pour protéger les éléments porteurs en acier,
– produits ignifuges pour protéger les éléments porteurs en béton plat type sandwich.

L’Évaluation Technique Européenne, tout comme la normalisation, est un outil essentiel au service de la compétitivité avec, pour finalité supérieure, le marquage CE, valant passeport pour l’exportation et l’expansion de Protherm Light® sur le marché européen. L’obtention de cette ÉTE par Edilteco lui a donc permis d’effectuer une Déclaration des Performances (DoP), et d’apposer le marquage CE.

De même, l’obtention de cette ÉTE soumet Edilteco à des dispositions de contrôle de production supervisées et propres à ce niveau de certification, permettant de s’assurer de la constance des performances de Protherm Light® sur le long terme.

L’OBTENTION DE L’ETE 18/1111 :
UNE NOUVELLE CONFIRMATION DE LA FIABILITÉ DE PROTHERM LIGHT®

Parce que la protection des personnes contre les risques d’incendie, dans les établissements recevant du public et dans les immeubles d’habitation, est une préoccupation constante, EDILTECO poursuit son engagement et sa volonté d’innovation technologique, visant à protéger des vies humaines en sauvegardant les infrastructures.
Avec Protherm Light®, enduit pré-mélangé léger thermo-isolant, pour un usage interne et externe, Edilteco commercialise un enduit de protection au feu le plus polyvalent et le plus certifié du marché français et maintenant, européen.

Protherm Light® ne contenant pas de fibre, ce mortier solide (une fois sec) ne se désagrège pas quand on le touche, et présente donc un caractère de forte stabilité et durabilité.

 

Par sa conception, sa composition et sa facilité d’application, Protherm Light® est un enduit de protection incendie aux multiples avantages :
– caractéristiques de résistance mécanique et à l’impact renforcées : 0,97 N/mm² à la compression,
– excellente capacité d’isolation thermique λ=0,079 W/ mK),
– forte résistance aux agents atmosphériques : PROTHERM LIGHT® peut être appliqué à l’extérieur surdes supports très humides,
– temps de séchage très rapide,
– lissé et/ou peint, PROTHERM LIGHT® n’impose aucune contrainte dans le choix des finitions.

 

Protherm Light®permet de protéger un grand nombre de supports : des éléments structurels (poteaux béton, acier… )

PROTHERM LIGHT® c’est donc l’assurance d’une grande fiabilité technologique pour les professionnels de la prévention, quant aux produits susceptibles d’être utilisés dans des infrastructures comme des aéroports, des hôpitaux, des écoles, touchant le grand public.
Avec l’obtention de l’ETE 18/1111, c’est, une nouvelle fois, toute l’expertise d’EDILTECO qui se voit consacrée, de par les réponses apportées aux exigences législatives et réglementaires concernant les revêtements de protection au feu, en assurant la croissance performative de ses systèmes isolants.
Gageons que la technologie révolutionnaire de Protherm Light n’a pas fini de s’exporter !

Article consulté 1385 fois.