Créé en 1912, SAINT-ASTIER est aujourd’hui le premier producteur français indépendant de chaux hydrauliques naturelles de renommée mondiale. La composition unique du calcaire de SAINT-ASTIER, permet, sans mélange ni sélection, de fabriquer une chaux naturelle aux propriétés hydrauliques et
aériennes exceptionnelles. Cette chaux naturelle est à l’origine des nombreuses solutions proposées par l’entreprise pour construire et conserver et restaurer le bâti.
A l’occasion du Salon International du Patrimoine Culturel qui se tient du 24 au 27 octobre à Paris, SAINT-ASTIER dévoile sa solution de bétons de chaux : les bétons pouzzolaniques. Pour la rénovation de l’habitat ou pour un projet de construction de maison individuelle (maison ossature bois par exemple),
cette solution naturelle et écologique est l’alliance de la chaux hydraulique TRADI 100® NHL 5 et de la pouzzolane, roche d’origine volcanique.
Confort thermique et phonique, solution naturelle et écologique, facilité de mise en oeuvre sont les nombreuses qualités
qu’offre ce béton.
Côté mise en oeuvre, SAINT-ASTIER préconise cette solution pour la réalisation de dallages non porteurs. Le béton pouzzolanique se met en oeuvre sur des sols naturels en terrepleins ou, en cas d’humidité du sol, sur un hérisson naturel
ventilé, en cailloux.

BÉTON POUZZOLANIQUE : L’ALLIANCE DE DEUX MATÉRIAUX NOBLES ET 100% NATURELS POUR UNE SOLUTION HAUTES PERFORMANCES GARANTIE

L’alliance de la pouzzolane et de la Chaux Hydraulique Naturelle Pure, TRADI 100® de Saint-Astier (NHL 5) permet de confectionner des bétons de chaux perspirants qui apportent confort hygrothermique et isolation au bâti. ERn effet, La chaux Tradi100 NHL 5 de SAINT-ASTIER et le granulat pouzzolane sont des matériaux naturels qui disposent chacun de propriétés exceptionnelles. D’un côté, la chaux Tradi 100 NHL 5 est une chaux naturelle pure qui apporte plasticité, rendement, souplesse et respiration au béton. De l’autre, la pouzzolane, aussi connue sous le nom de pierre de lave offre résistance et légèreté. En effet, outre son faible
poids, cette roche dispose d’excellentes qualités thermiques et phoniques. Sa rugosité garantit une bonne accroche sur les supports.
Au bout de 28 jours, la résistance mécanique à la compression d’une dalle en béton pouzzolanique est d’environ 3 MPa soit 30 kg / cm² et dévoile alors les 1ères performances de la solution. Cette résistance continue de progresser et peut doubler  voire tripler à 120 jours voire tripler à 120 jours.

 

Article consulté 1340 fois.