Installé dans le quartier d’affaires de La Défense, Oxygen est un nouveau complexe de 3500 m2 en forme de vaisseau spatial dessiné par l’architecte Stéphane Malka. Né de la volonté de redynamiser ce grand pôle financier, Oxygen accueille de nouveaux lieux de vie s’articulant autour d’un grand bar-afterwork, d’enseignes de restauration et de lieux d’animation, aménagés à la fois au-dessus et au-dessous de la dalle, sur plus 2000m2 dont 800m2 de terrasses végétalisées. Dans cette architecture qui rompt avec les tendances faites de minéralité et de béton, le bambou MOSO® Bamboo X-treme® a su trouver sa place, grâce à son rendu esthétique et ses propriétés techniques, telles que la durabilité et la résistance.

« Utilisé en lames verticales double épaisseur, ce système de bambou permet de créer un brise soleil efficace tout en ouvrant la vue vers l’axe royal. Sa durabilité, sa facilité d’entretien, son aspect minimaliste et baroque sont des atouts majeurs pour le projet Oxygen » déclare Stéphane Malka.

MOSO® Bamboo X-treme®, carrelets en bambou garantie 10 ans

Au total, 5500ml de carrelets MOSO® Bamboo X-treme® habillent les façades et les garde-corps d’escalier du nouveau complexe. Les lames MOSO® Bamboo X-treme® revêtissent également la terrasse du Bioburger, implanté dans le complexe Oxygen.

Doté d’une certification dans la classe de durabilité la plus élevée, MOSO® Bamboo X-treme® est installé dans les environnements les plus exigeants dans le monde entier.

La gamme de solutions Bamboo X-treme® est fabriquée à partir de lamelles en bambou thermo-traitées à 200°C qui sont ensuite compressées à très haute densité. Ce double traitement les rend aptes à l’installation en extérieur, comme le bardage et les persiennes, et plus particulièrement comme platelage.

MOSO Bamboo X-treme® présente d’excellentes propriétés pour des applications extérieures :

  • Durabilité : classe d’usage 4 (EN335) – Classe 1 durabilité biologique (EN350)
  • Résistance et dureté : haute densité 1150kg/m3 – résistance brinell >9.5kg/mm2
  • Stabilité : coefficient de dilatation très faible
  • Ignifuge : résistance au feu classe Bfl-s1-d0 pour le bardage, Bfl-s1 pour la terrasse
  • Écologique : CO2 neutre, crédits LEED, HQE, BREEAM
  • Applications multiples : terrasse, bardage, mobilier urbain, pergola, jalousies et plus
  • Maintenance faible

Détails du projet Oxygen La Défense

Lieu : Paris La Défense – Esplanade de La Défense – Puteaux / Courbevoie

Architecte : Stéphane Malka

Applications en bambou :

  • Carrelets Bamboo X-treme 2000x90x40mm 5500ml: façade et mains courantes des escaliers
  • Terrasse Bamboo X-treme 1850x137x20mm 100m2 (restaurant Bioburger)

Installateurs :

  • Façade et mains courantes : Treuil Charpente
  • Terrasse (bioburger) : Prosbois

Des informations sur le site de MOSO : https://www.moso.eu/node/1126/

Un matériau noble et durable

Le bambou MOSO® est une espèce de bambou chinois, appelée également « phyllostachys pubescens », à forte croissance et très résistante. Le bambou n’est pas un bois mais une graminée ; sa culture ne provoque pas de déforestation. Tous les 4-5 ans, les cannes sont récoltées, laissant la place aux jeunes pousses de bambou qui se développent naturellement chaque année. Généralement 20-25% des cannes d’une forêt de bambous bien gérée peuvent être récoltées chaque année.

Enfin, durant sa croissance, le bambou MOSO® capte plus de CO2 que l’émission produite durant l’ensemble de sa production et de son transport. Les analyses officielles du cycle de vie (ISO 14040/44) montrent que les produits MOSO® Bamboo X-treme® sont neutres ou négatifs en CO2 tout au long du cycle de vie.

 

À propos de Moso

Avec une expérience de plus de 20 ans, MOSO® international est le pionnier des solutions innovatrices en bambou pour l’intérieur comme l’extérieur et le seul producteur de bambou à intervenir mondialement. Basé aux Pays-Bas, MOSO® international possède des bureaux en Espagne, en Italie, en Afrique du Sud, en Chine, aux Etats-Unis et aux Emirats Arabes Unis et compte 75 collaborateurs au total.

www.moso.eu/fr

Article consulté 2192 fois.