En mai 2019, 31 pays dans le monde exploitaient 450 réacteurs nucléaires. Avec 50 nouveaux réacteurs nucléaires en construction et plus de 300 projets, le secteur devrait continuer à se développer. Cependant, les risques associés à la manipulation de substances radioactives et de matières radioactives contaminées doivent être pris en compte et une protection appropriée doit être fournie au personnel susceptible d’y être exposé.

 

Risques liés à l’exposition à des particules ou à des liquides radioactifs

L’exposition aux rayonnements ionisants est le principal danger lorsqu’on travaille avec des substances radioactives. Cependant, la contamination résiduelle – par l’exposition aux poussières particulaires par inhalation ou par contact direct avec la peau – pose également un risque grave pour la santé des personnes travaillant dans l’industrie nucléaire. Par exemple, une exposition peut se produire lorsque des particules contaminées radioactives résiduelles, telles que des poussières et de la silice, sont libérées dans l’air au cours de l’exploitation et du déclassement de la centrale nucléaire.

 

Les travailleurs peuvent également être exposés :

• à des éclaboussures chimiques et à des produits chimiques liquides, tels que les acides sulfuriques ou nitriques et l’hydroxyde de sodium qui sont tous irritants et corrosifs pour la peau,

• à des produits chimiques, à de l’eau ou d’autres liquides contaminés par la radioactivité.

 

Ainsi, les salariés participant à la recherche et aux essais nucléaires, aux inspections sur site, au retraitement, au déclassement et à la maintenance générale risquent une contamination.

 

Lorsqu’il est inévitable qu’un travailleur soit exposé à des contaminants radioactifs, il est nécessaire de minimiser les risques de contamination en utilisant correctement les équipements de protection individuelle.

 

Les critères de sélection d’un vêtement de protection

L’utilisation de vêtements de protection à usage unique avec un appareil respiratoire approprié est le seul moyen d’éviter une éventuelle contamination par des particules ou des liquides radioactifs.

 

Pour éviter au personnel d’entrer en contact avec des liquides et des particules contaminés, leurs vêtements de protection doivent minimiser le nombre de particules pouvant pénétrer dans le vêtement ou se transférer avec d’autres substances par perméation tout en offrant le maximum de confort pendant l’exécution de leurs tâches. Ces vêtements sont conçus pour être portés dans les zones potentiellement touchées, puis rapidement retirés et éliminés dans des conditions contrôlées. En général, plus la couverture corporelle est large, plus le salarié est protégé : les combinaisons à capuche aident à garder les vêtements et les cheveux exempts de matières radioactives.

 

Le paramètre clé à prendre en compte lors de la comparaison de la résistance aux particules des vêtements de protection est le taux de fuite vers l’intérieur (IL% – Inward Leakage, fuite vers l’intérieur). Cette mesure indique le nombre de particules fines susceptibles de pénétrer dans le vêtement de protection. Plus le nombre est faible, meilleur est le niveau de protection. DuPont Personal Protection propose une sélection de vêtements à usage unique avec une IL inférieure à 1% qui conviennent aux applications nucléaires.

 

Les vêtements de protection contre les particules radioactives et la contamination doivent être testés conformément à la norme EN 1073-2. Ce test détermine le facteur de protection nominal calculé à partir du taux de fuite vers l’intérieur qui mesure l’efficacité de barrière du vêtement lorsqu’il est mis en contact avec une solution de sel fin de 0,6 micron.

 

Pour qu’un vêtement de protection soit efficace, il est nécessaire d’accorder une attention particulière aux « points d’entrée » potentiels. De par leur nature, les vêtements doivent être cousus. Il convient de vérifier que la protection autour des coutures correspond au même standard que celui offert par le matériau principal. Contrairement à certaines alternatives, le matériau de la bande sur les combinaisons DuPont Personal Protection offre la même qualité de barrière que le vêtement principal pour des performances optimales.

 

Les conditions environnementales telles que le taux d’humidité sont également des facteurs à prendre en compte lors du choix du vêtement de protection.

 

Risques radioactifs : les solutions de protection DuPont Personal Protection

DuPont Personal Protection propose différents types de vêtement de protection.

 

Proposée avec ou sans chaussettes intégrées, la combinaison Tyvek® 600 Plus est parfaitement adaptée à la protection contre les particules radioactives sèches et résiduelles. A usage unique, cette combinaison à cagoule offre :

 

• une protection de catégorie III contre les particules radioactives sèches, conformément à la norme EN1073-2 avec un facteur de protection nominal de > 50 (classe 2 sur 3);

• une protection de type 4 contre les brouillards liquides et les aérosols sans compromettre le confort.

 

Les coutures cousues et sur-collées minimisent le risque que des particules solides ou des liquides contaminés entrent en contact avec l’utilisateur ou ses vêtements. Pour faciliter les mouvements, la combinaison Tyvek® 600 Plus comporte également des passe-pouce élastiqués, des élastiques aux poignets, aux chevilles et autour du visage.  L’ouverture frontale est protégée par une fermeture à glissière auto-adhésive complétée par un rabat au niveau du menton.

 

Le vêtement Tyvek® 800 J offre une solution lorsque le taux d’humidité élevé – tel que le contact sous pression avec des surfaces humides potentiellement contaminées- ainsi que la contamination par des particules radioactives compromettent le confort de l’opérateur. C’est la seule combinaison respirante de type 3 pour la protection contre les produits chimiques inorganiques à base d’eau sous pression. Légère et ergonomique, elle est équipée de poignets, chevilles et capuche élastiqués pour un ajustement optimal, d’une fermeture à glissière avec rabat adhésif et de coutures recouvertes assurant la même barrière que le tissu. Elle convient particulièrement au nettoyage des déchets.

 

Dans les situations où le principal risque est lié aux produits chimiques liquides contaminés radiologiquement, la combinaison de protection ergonomique Tychem® 2000 C offre aux utilisateurs une protection confortable contre les produits chimiques inorganiques et les liquides dangereux. Pour assurer une protection de la tête aux pieds, ce vêtement de protection à cagoule, de type 3, 4, 5 et 6, est à usage unique.

 

DuPont™ SafeSPEC™ : un outil d’aide au choix pour les professionnels de la sécurité

Le large éventail de vêtements de protection contre les risques de contamination, qu’il s’agisse de particules sèches, de brouillards ou de liquides radioactifs rend parfois difficile la sélection de la combinaison la mieux appropriée. La situation peut être encore plus complexe si le Responsable Sécurité souhaite faire correspondre les niveaux de protection entre combinaisons et accessoires tels que les gants afin d’assurer une protection totale et uniforme des utilisateurs.

 

Pour faciliter le choix, DuPont Personal Protection a développé un outil de sélection en ligne intuitif et complet, SafeSPEC™ (safespec.fr) qui aide les prescripteurs à identifier le meilleur assortiment de vêtements, de gants et d’accessoires en fonction du type d’application.

 

Simple à utiliser, SafeSPEC™ permet aux utilisateurs d’explorer les options de protection par risque, par secteur d’activités ou en entrant dans leurs propres scénarios. En utilisant cet outil, ils peuvent :

 

• obtenir un résumé des principales caractéristiques et avantages du vêtement et des gants sélectionnés, les visualiser sous plusieurs angles et voir leurs caractéristiques spécifiques en gros plans,

• obtenir un accès direct aux informations sur le vêtement ou les gants sélectionnés (y compris des données sur leurs performances en termes de barrière), toutes les documentations pertinentes sur les produits et les accessoires associés,

• comparer les informations entre les vêtements et les gants de toute la gamme DuPont Personal Protection.

 

Dans le secteur nucléaire, des réglementations spécifiques sont en place. Elles définissent clairement la manière dont les vêtements de protection doivent être testés et classés pour atténuer les risques. Les vêtements DuPont Personal Protection garantissent une haute protection des salariés de ce secteur exposés à la contamination radioactive.

https://www.safespec.fr/

Article consulté 2687 fois.