plancher dalles flottantes

Une dalle flottante est la structure de fondation de base utilisée pour les bâtiments sans sous-sol (garages, remises, granges…). Les dalles flottantes en béton doivent être isolées. Il existe plusieurs manières pour isoler une dalle flottante. L’isolation est soit intégrée directement dans le béton, soit entre différentes couches de béton, soit directement sur le béton. Ces ajouts coûtent beaucoup moins cher que la construction d’une fondation complète les coûts d’excavation et de bétonnage dépassent de loin les coûts d’isolation.

Quand privilégier les dalles flottantes ?

La construction de dalles flottantes nécessite des prérequis. Le bâtiment doit posséder une fondation pour supporter le poids total des dalles.

Les dalles flottantes sont privilégiées dans des structures légères type garage, qui ne disposent pas d’énormes fondations. Dans ce cas, les dalles flottantes s’avèrent être les plus appropriées et plus économiques par rapport à la construction de dalles classiques.

Comment poser des dalles flottantes ?

Suivez nos conseils pour réaliser un plancher en dalles flottantes.

Excavation du site pour la construction de dalles flottantes

La phase initiale de la construction de dalles flottantes consiste à défricher le terrain et à excaver la zone conformément.  L’étape consiste également à effectuer un drainage, afin que l’eau puisse s’écouler à travers la base de gravier. La tranchée construite est scellée avec du géotextile et des graviers, ce qui éliminera l’eau des fondations.

Pose de la base de gravier pour le drainage

Cette étape consiste à poser un lit de gravier sous une construction pour la stabiliser et la drainer.

L’objectif est d’empêcher que l’eau ne stagne sous la construction, cela risquerait de la fragiliser et de provoquer des problèmes d’humidité.

Pour réaliser une tranchée drainante, il est recommandé d’utiliser du gravier à granulométrie 10/20 ou 20/40. Pour une tonne de graviers achetée, il faut prévoir de dépenser 20€.

Coffrage des dalles

Le coffrage de dalles doit être réalisé avec des planches en bois solides et bien fixées pour supporter le poids du béton, dans la tranchée creusée.

Coulage des dalles flottantes

Le béton est coulé dans le coffrage de la dalle. Il doit être bien compacté pour rendre la dalle pleinement productive. Vous pourrez le réaliser vous-même ou à l’aide d’un vibrateur mécanique.

Avantages des dalles flottantes

La construction en dalles flottantes peut être utilisée dans les zones de chantier ayant une capacité de charge moindre.

C’est un système avantageux au niveau économique.

Les fondations à dalle flottante sont une bonne solution pour les extensions de maisons.

Les dalles flottantes agissent comme une barrière face à l’humidité venant du sol. Cela évite les infiltrations d’eau et le givrage.

À l’aide d’un support antivibratoire, la dalle peut également être isolée au niveau acoustique et vibratoire. Ainsi, le confort des occupants est amélioré.

Les dalles flottantes ne nécessitent pas d’excavation en béton. Elles peuvent être intégrées directement dans des tranchées.

Inconvénients des dalles flottantes

Les fondations de dalles flottantes ont un niveau d’isolation acoustique inférieur aux autres types de planchers, mais cela peut être corrigé avec des suspensions en élastomères pour lutter contre les bruits et les vibrations.

 

Article consulté 1168 fois.