Les bureaux professionnels ne sont désormais plus les seuls à posséder des outils informatiques. Depuis plusieurs années, les écrans et les claviers ont fait leur entrée dans les salles de classe, mais le mobilier n’a pas suivi ce changement. Pourtant, le confort des élèves et étudiants mérite de s’y attarder, car être travailler à son aise améliore l’apprentissage.

Pensez aux nouvelles technologies

Ordinateurs, tablettes, claviers, souris, les équipements informatiques ont fait leur entrée dans les salles de cours. Mais tous les bureaux ne sont pas équipés pour autant d’accessoires. Ecrans et claviers prennent de la place, tandis que les étudiants et les élèves doivent composer avec leurs affaires de cours.

Mais l’un des principaux problèmes est de pouvoir regarder le tableau et le professeur sans que des obstacles se trouvent en périphérie : des écrans relevés créent une véritable barrière entre les élèves du fond de la classe et le professeur à l’avant.

Des classes modulables

Comment remédier au problème ? En repensant évidemment à la structure des salles de classes. Tablettes qui se rangent dans le bureau, tables modulables qui se placent en cercle ou s’accrochent les unes avec les autres, les options des nouveaux équipements consacrés aux outils informatiques ont été créées spécialement pour davantage d’ergonomie.

Il ne faut pas oublier que les étudiants et les élèves passent toute la journée devant un bureau pour apprendre. Inutile de compliquer leur apprentissage en leur laissant un mobilier peu adapté à leur disposition. Le manque de place est récurrent dans les salles de classe, c’est pourquoi certaines entreprises ont inventé des solutions pour répondre à un besoin croissant d’ergonomie.

Les sièges

Pourquoi ne pas opter pour des chaises roulantes pour faciliter les changements d’une salle de classe modulable ? Si les bureaux sont facilement déplaçables, le reste du mobilier doit aussi l’être. Le mieux à faire serait de choisir des sièges conçus spécialement pour les bureaux informatiques avec une option pour descendre ou remonter l’assise, et un dossier pour améliorer le confort des élèves.

Les bureaux

Les bureaux sont, avec les sièges, les éléments du mobilier scolaire les plus importants. Tables accrochées aux murs, bureaux extrêmement lourds et donc impossible à déplacer pour les travaux en petits ateliers, le mobilier des salles de classe est inadéquat et doit être revu pour améliorer l’apprentissage des élèves et étudiants.

De plus, l’aspect « informatique » des salles de cours est désormais à prendre en compte. Entre les affaires des élèves (livres, cahiers, trousses…) et les outils informatiques (claviers, unités centrales, écrans…) le bureau est rapidement surchargé.

Certains modèles ont le mérite de s’attarder sur ce problème, notamment avec des tablettes rétractables en bois intégrées directement dans le bureau. Ainsi, si l’ordinateur n’est pas utilisé, il est possible de ranger rapidement l’écran pour faire de la place pour les affaires « traditionnelles » et la discussion entre les élèves et le professeur.

Pour des bureaux facilement déplaçables, il existe certains modèles qui se « clipsent et se déclipsent » pour permettre une modification rapide de la structure de la salle. Ainsi, elle peut se transformer d’une salle traditionnelle à une salle réunissant par exemple des petits ateliers ou une salle de réunion.

Repenser la structure d’une salle de cours n’est pas difficile. Il suffit simplement de réfléchir à l’aspect ergonomique des sièges et des tables, et ce qu’elles doivent apporter de plus à l’ère où l’informatique prend de plus en plus de place, notamment dans les établissements de formation.

Article consulté 800 fois.