Festivals, lieux touristiques, bords de plage… Plus les individus se regroupent à un endroit et plus les déchets s’accumulent. Pour parer ce problème, Francioli a mis en place des conteneurs aériens déplaçables facilement pour des organisations temporaires : ainsi, l’espace urbain reste propre.

 

Une installation hygiénique, robuste et sécuritaire

Les conteneurs aériens de Francioli sont à la fois propres, solides et sécuritaires. Leur squelette en béton permet de résister aux agressions chimiques et la cuve interne en acier Magnélis® est dix fois plus résistant que l’acier galvanisé, de quoi supporter tous types de déchets mais aussi protéger l’environnement. Le fond de cuve contient notamment des protections pour amortir la chute des déchets, et éviter la pollution sonore, mais aussi des bacs de rétention pour conserver les mauvaises odeurs à l’intérieur des conteneurs.

 

Une utilisation facilitée pour tous

Que ce soit pour les utilisateurs ou les entreprises de tri des déchets, les conteneurs aériens permettent un tri sélectif beaucoup plus simple. Ainsi, les utilisateurs se retrouvent facilement guidés par l’intuitivité des conteneurs et les entreprises peuvent les vider rapidement grâce à la trappe de vidage commandée par le dispositif de levage, mais aussi grâce aux parois lisses qui laissent passer facilement les ordures. De plus le système d’ouverture des conteneurs se fait par l’extérieur, ce qui évite un processus complexe de vidage. Ainsi, il n’y a pas de perte de temps ni de coût.

 

Des options intéressantes

Les conteneurs Francioli peuvent notamment être équipés d’options, comme la mise en place de sonde qui calcule le niveau des déchets ou la pose d’une ventelle de ventilation plus esthétique. Les conteneurs peuvent aussi être soumis à un contrôle d’accès et interdirent l’intrusion d’un surplus de déchets. La personnalisation des matériaux et du cuvage externe peut être aussi effectuée pour que les conteneurs se fondent plus facilement dans l’environnement et ainsi éviter la pollution visuelle dans le paysage urbain.

Article consulté 2645 fois.