Si vous représentez une compagnie de transport, aéronautique, ferroviaire ou encore maritime, alors vous êtes forcément intéressé par les tissus appliqués sur vos différents équipements. Les textiles que vous utilisez sont vus par des milliers d’usagers et font donc partie des éléments qui garantissent votre image. Pour satisfaire vos utilisateurs, les textiles de vos transports doivent être design, propres et confortables. Le choix des tissus ferroviaires et aéronautiques est donc primordial.

Des tissus adaptés aux transports

ASD Textiles propose une gamme de tissus conçus pour vous : sièges, têtières, coussins, rideaux et moquettes. Donnez une autre image de vous grâce à de nouveaux textiles élégants, modernes et de qualité. Le spécialiste du textile est en mesure de vous fournir un grand choix de tissus. Parmi les plus populaires : le polyester, le velours, le coton, le denim et le cuir. ASD propose également d’autres tissus tels que le faux-uni, la broderie et l’imprimé.  Certains sont disponibles immédiatement sur stock. Une collection de :

  • 2 tissus pour rideaux,
  • 5 tissus pour sièges
  • 3 tissus pour moquettes

Pour répondre à la législation européenne en vigueur, les textiles respectent les normes M1 et FAR25.853 spécifiées par l’European Aviation Safety Agency. Voués à être utilisés intensivement, vos textiles doivent garantir une qualité irréprochable, résister aux usagers, au temps et aux lavages successifs.

Focus fournisseur : Testori Spa

ASD a choisi pour vous la meilleure usine européenne de tissus. Spécialisé et reconnu dans le secteur d’activité des transports, ce fournisseur fabrique des tissus pour des grands acteurs mondiaux.  Grâce à lui, ASD dispose d’une large collection de tissus qualitatifs.  Un bureau d’étude interne les conçoit et les fabrique exclusivement pour répondre à toutes les exigences des clients.  Ce prestigieux partenaire détient également son propre laboratoire dans lequel sont réalisés différents tests pour vérifier que les textiles soient conformes aux normes.

Article consulté 1556 fois.