La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), HAGER, spécialiste de l’installation électrique dans le tertiaire et l’habitat, et SAGE, éditeur de progiciels de gestion d’entreprise, ont signé le 05 décembre 2018 un partenariat d’une durée de 3 ans. L’objectif est de proposer aux entreprises artisanales du bâtiment un parcours de formations continues évolutives pour faciliter le pilotage commercial de leur entreprise et les familiariser avec les nouveaux outils digitaux du secteur du bâtiment.

Un partenariat pour faciliter la démarche commerciale et mettre le cap sur le BIM

Pour faire face à la révolution du BIM et à la digitalisation dans le secteur de la construction, il est indispensable que les entreprises artisanales du bâtiment soient accompagnées. Parallèlement, améliorer l’offre de formation continue apparaît aussi indispensable pour assurer une montée en compétence dans la gestion de l’entreprise, et notamment dans l’établissement ou le suivi des devis.

C’est dans ce contexte que Patrick Liébus, Président de la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), via sa filiale Béranger Développement, Sophie Breton, Directeur Général de HAGER France et Europe du Sud et Laurent Dechaux, Directeur Général de SAGE Europe du Sud ont signé le 05 décembre un accord de partenariat. Les parties se sont engagées à adapter leurs outils aux besoins des installateurs électriciens électroniciens, en intégrant notamment la bibliothèque d’ouvrages Hager au logiciel Sage, et en l’alimentant en continu, pour des devis affinés. La collaboration prévoit également un programme d’e-learning pour aider les entreprises artisanales à s’approprier ces outils.

Une offre de formation sur-mesure pour les entreprises artisanales d’électricité

La collaboration entre la CAPEB, HAGER et SAGE va ainsi permettre de :

  • Développer un module de formation e-learning dédié aux artisans électriciens, sur le thème de la réalisation des devis via les logiciels Sage et de l’utilisation de la bibliothèque d’ouvrages Hager intégrée. Les artisans pourront ainsi améliorer leur maîtrise des logiciels de suivi commercial, tout en montant en compétence sur le BIM.
  • Proposer, à des conditions tarifaires spécifiques d’autres modules de formation figurant dans le catalogue HAGER visant à développer les connaissances des entreprises artisanales en matière d’habilitation électrique, de vente, de borne de charge ou encore de sécurité, chaque module devant être validée au préalable par la CAPEB.
  • Identifier les besoins de professionnels électriciens en faisant appel à des groupes de travail constitués d’électriciens afin d’enrichir la bibliothèque d’ouvrages à long terme.

Patrick Liébus, Président de la CAPEB, déclare : « Nous nous réjouissons que ce nouveau partenariat puisse être mis en place. Cette collaboration permettra aux entreprises artisanales d’électricité adhérentes à la CAPEB d’accéder plus facilement à des formations en ligne dans leur domaine. L’objectif est d’optimiser l’approche commerciale grâce au BIM, pour se concentrer sur les chantiers. La diversité et le développement des formations proposées permettra aux entreprises d’installation électrique de gagner en compétitivité et, par la même occasion, de relever le défi de la numérisation à long terme. » 

Sophie Breton, Directrice Générale de HAGER : « En tant que fabricant de solutions électriques, nous entretenons depuis plus de 60 ans une proximité forte avec les installateurs pour leur proposer des produits et des services toujours plus innovants et les accompagner dans l’évolution de leur métier. Nous sommes convaincus que la transformation digitale est une opportunité pour que nos clients installateurs puissent gagner un temps précieux et renforcer le lien avec leurs clients finaux. »

Laurent Dechaux, Directeur général de Sage Europe du Sud : « Notre rôle, en tant qu’éditeur référent sur le marché du BTP est de proposer les meilleures solutions qui permettront aux artisans de simplifier leur quotidien et de gagner en productivité. Le secteur du bâtiment doit aussi réaliser sa transformation digitale car le numérique est un formidable accélérateur de business. Nous devons mettre tous les moyens en œuvre pour les aider à prendre le meilleur parti des solutions logicielles et mobiles que nous proposons aujourd’hui. Cela passe par la formation et l’accompagnement. »

Article consulté 1806 fois.