Lors du salon IBS à Paris les 6 et 7 novembre, Hager a présenté son tout nouvel écosystème permettant de mieux analyser et comprendre le comportement énergétique des bâtiments.

Cette nouvelle solution associe à la fois la nouvelle gamme de compteurs d’énergie, les boîtiers communicants H3+ et le manager d’énergie agardio.manager, pour assurer une remontée d’informations fiable sur le comptage et la qualité des réseaux.

Adressé à l’ensemble de la profession électrique, cet écosystème complet offre un gain de temps d’installation, une simplicité de paramétrage et de mise en service aux installateurs, aux intégrateurs ou aux tableautiers.

Le contexte

Dans un contexte marqué par la hausse du prix de l’énergie et des coûts associés à l’exploitation des bâtiments, la notion de Gestion Technique des Bâtiments (GTB) a beaucoup évolué ces dernières années.

Au-delà de la Gestion Technique, la GTB inclut désormais aussi la gestion énergétique, qui constitue aujourd’hui l’une des clés du Smart Building – avec l’obligation de comptage pour les bâtiments neufs dans le cadre de la RT 2012.

Le repérage des pertes énergétiques potentielles est devenu, par exemple, un véritable enjeu technique et économique.

Fort de son expertise dans la fabrication de matériel électrique et de gestion de solutions de bâtiments, Hager répond à ces problématiques en proposant un nouvel éco-système capable de collecter des données à analyser : dépassements, surconsommations, indications de temps et de localisation des événements…

Prêt à compter, en toute simplicité…

L’écosystème Hager permet de remonter sur le système central agardio.manager les informations de comptage et de qualité des réseaux, afin d’analyser celles-ci et d’exploiter ainsi au mieux les bâtiments qui en sont équipés.

Il s’adapte aux bâtiments de toutes tailles, aussi bien dans le neuf qu’en rénovation et est conforme avec les normes existantes ou futures.

L’ensemble de la solution se compose :
– d’agardio.manager, qui concentre les informations, tout en jouant le rôle de superviseur,
– des boîtiers communicants,
– ainsi que des compteurs et des centrales de mesure Hager.

Installation, programmation, utilisation : avec la solution Hager, tout a été conçu pour être simple et rapide.
En effet, jusqu’alors, l’intégration des produits de comptage dans les «concentrateurs» était complexe et fastidieuse, car elle nécessitait la saisie manuelle de chacun des paramètres mesurés.

Avec l’écosystème Hager, ces opérations sont oubliées ! Les configurations produit sont pré- enregistrées dans agardio.manager, qui intègre de manière «plug and play» l’ensemble des produits Hager de l’offre communicante (reconnaissance des produits disponibles sur le Modbus rs485).

L’installation s’en trouve ainsi à la fois simplifiée et sécurisée.

Dans le même esprit de simplification et afin de s’adapter au mieux aux architectures réseaux déjà en place, il est désormais possible de sélectionner dans les gammes Hager des systèmes de comptage :
– soit de type intégré dans les disjoncteurs boîtiers moulés,
– soit via des compteurs d’énergie traditionnels.

Le coeur du système : agardio.manager

Le serveur web, agardio.manager, collecte l’ensemble des informations remontées par les produits de comptage et de surveillance des protections électriques.

Une fois les données collectées, triées et stockées dans le concentrateur, l’enjeu est désormais de les mettre à disposition de chaque personne intervenant dans l’exploitation d’un bâtiment, les rendre compréhensibles et exploitables de tous, quel que soit le niveau de compétence technique de chacun.

En se connectant depuis un simple navigateur web, l’utilisateur visualise à distance l’ensemble des informations de chacune des protections connectées au système (sur pc, tablette ou smartphone).

Grâce à une interface graphique claire et conviviale et à son système d’alarming poussé, les dérives détectées sont visibles d’un seul coup d’oeil et les informations de performances des réseaux électriques également disponibles. A noter que les consommations sont consultables par usage et par zone.

La gestion des divers profils d’utilisateurs permet d’envoyer instantanément aux bonnes personnes les alarmes paramétrées dans le système.

Une attention toute particulière est portée par ce dernier sur la mise à disposition des réglages et de l’état des protections de la gamme de boîtiers communicants h3+ dans l’interface.

agardio.manager étant un webserveur, les données sont sauvegardées en local. Le gestionnaire du bâtiment reste donc le seul propriétaire des informations remontées qui peuvent migrer vers une gestion technique du bâtiment ou être sauvegardées sur un serveur FTP.

Enfin, agardio.manager répond aux exigences de l’ISO 50 001 et son obligation de mettre en place un suivi des consommations, ainsi qu’aux réglementations à venir, notamment l’IEC 60 364.
Cette norme internationale, prochainement transcrite dans la NF C 15-100, prévoira les obligations à respecter pour les nouveaux bâtiments.

Bien plus qu’un serveur de données de consommation, agardio.manager s’impose comme un réel outil d’exploitation du bâtiment, évoluant et s’adaptant dans le temps à la configuration du bâtiment et à ses évolutions.

© Hager, agardio.manager est une application web qui permet de collecter l’ensemble des informations remontées par chacune des protections connectées au système.

La gamme de comptage

Afin de s’adapter au mieux aux nouvelles contraintes de distribution électrique, Hager propose une toute nouvelle gamme de compteurs d’énergie, disponible :

– de 40 A à 80 A en monophasé,
– de 80 A à 125 A en triphasé.

La gamme se décline sur chaque calibre en version communicante en impulsion, Modbus et M-bus (un inédit Modbus agardio, conçue pour simplifier le câblage et supprimer les erreurs humaines de câblage est aussi disponible).

Avec seulement 24 références, la nouvelle gamme de compteurs Hager couvre tous les besoins de comptage et ce, à tous les niveaux de l’installation électrique.

Il n’est plus même nécessaire de rentrer dans le détail des fonctions, l’ensemble des nouvelles références intégrant celles qui sont utiles dans un compteur d’énergie !

Afin d’assurer la précision et la fiabilité des mesures, les compteurs d’énergie Hager sont pour la plupart certifiés MID de série.

Développé étroitement avec agardio.manager ainsi qu’avec les boîtiers moulés communicants h3+, les nouveaux compteurs sont compatibles avec l’ensemble de ces offres. Ils apportent ainsi une sécurité et une fiabilité dans les échanges de données réalisés entre les différents systèmes Hager qui composent une solution de management de l’énergie.

La gamme de boîtiers communicants h 3+

Les informations de comptage peuvent aussi être remontées directement depuis les protections boîtiers moulés, grâce à la nouvelle offre de boîtiers communicants Hager : «h3+».
Par l’intermédiaire de passerelles de communications, les boîtiers communicants h3+ peuvent renvoyer directement sur un réseau Modbus rs485 les informations de comptage.
Les boîtiers h3+ permettent aussi d’envoyer l’état des protections de réseaux (de 16 à 250 A). Intégrés dans l’écosystème Hager, les boîtiers moulés h3+ remontent automatiquement les données de consommation et de qualité du réseau, ainsi que l’état des protections.

L’écosystème Hager : tout le monde s’y retrouve.

Par sa polyvalence et ses performances, il va en effet séduire l’ensemble de la profession électrique :

– les installateurs et les intégrateurs, qui apprécieront le gain de temps lié au montage et au paramétrage, tout en sécurisant leurs installations,
– les bureaux d’études, à qui l’écosystème Hager permettra de se différencier, tout en répondant au mieux aux besoins réels de leurs clients,
– les tableautiers, qui seront heureux d’élargir leur offre en toute simplicité et dans un environnement Hager,
– les facilities manager et les utilisateurs, qui disposeront d’outils simples et lisibles afin de comprendre leurs dépenses énergétiques et de gérer leurs bâtiments plus simplement.

Enfin, l’acquisition du concentrateur d’informations agardio.manager n’est pas associée à un contrat de service. Ainsi, aucun surcoût lié à l’exploitation de la solution ne doit être provisionné et l’utilisateur maîtrise totalement son budget.

Article consulté 2798 fois.