pret immobilier

Réexaminer son crédit quand le marché bancaire le permet, c’est une option à ne pas négliger pour les prêts hypothécaires. Dans le jargon financier, cette opération se nomme le refinancement de la dette ou du crédit. Une transaction bénéfique à condition de choisir le bon moment pour la faire.

La loi des baisses et des hausses

Face à la bonne santé du marché financier, toutes les folies sont permises. Selon les spécialistes, les banques sont très généreuses par les temps qui courent. Les taux d’intérêt, surtout pour le prêt hypothécaire, ne cessent de s’abaisser. Rendant ainsi un milieu bancaire plus attractif que jamais pour les personnes qui souhaitent faire un refinancement de crédit. Mais première règle à savoir, l’établissement peut refuser une demande. Un environnement favorable ne veut pas dire que les établissements financiers vont accepter toute demande de refinancement.
Refinancer un crédit, c’est de changer un crédit contracté encore en cours par un nouveau, avec des conditions plus appréciables. Comment ça marché ? Dans les règles, c’est lorsqu’un individu débiteur rembourse un prêt initial avant l’échéance finale. Par exemple, s’il doit payer la totalité de sa dette le 15 mai 2019, mais il souhaite payer le tout le 18 juillet 2018. Son projet est de contracter un autre crédit puisque le taux actuel du prêt hypothécaire est avantageux. De cette manière, il pourra faire des économies. En général, ce procédé s’applique sur les taux fixes.

Une approche par anticipation

Dans le meilleur des cas, le procédé consiste également à payer des frais d’anticipation de paiement et de négocier un nouveau prêt avec des taux plus intéressants. Pour la banque, elle devra accepter de perdre des intérêts dans la transaction. Puisqu’elle a négocié le premier emprunt à un taux de 1,9%, après avoir accordé le refinancement, il devra accepter un taux 1,2% par exemple. Pour faire simple, l’objectif du refinancement de crédit hypothécaire est de baisser le taux d’intérêt. Par ailleurs, il faudra trouver la meilleure offre en faisant des comparaisons selon Votreprethypothecaire.be.
Pour toute opération de banque, que ce soit un prêt standard ou un refinancement, il est toujours important de faire une simulation. Cela aboutira toujours à trouver le produit financier le plus rentable. Celui qui propose le taux le plus bas, avec des échéances souples… Simuler l’emprunt peut se faire de deux manières. L’emprunteur pourra demander les services d’un spécialiste, un courtier en banque. Ou encore, il pourra le faire sur les programmes sur Internet. Cela lui permettra de ne pas avoir des frais supplémentaires sur les honoraires de l’expert.

Flairer les pièges

Les offres à éviter sont les offres qui sont trop belles pour être vraies. Les astuces les plus utilisées par certains établissements financiers sont les taux très compétitifs. Untel est prêt à baisser jusqu’à 0,5 % d’intérêt alors que la moyenne est de 1,1 %. Si le client est pressé et s’avère être mal conseillé, il déchantera tout de suite. Puisque ces produits très compétitifs cachent souvent des frais pharamineux. Souvent, c’est après la signature du contrat de prêt que les clients se rendent comptent de l’arnaque.

Un condensé des précautions

Pour bénéficier d’un refinancement de crédit hypothécaire bénéfique, il faut se tenir bien informé des fluctuations des taux appliqués par les banques. En général, celui ou celle qui souhaite refinancer sa dette aura plus de chance de réussir s’il ou elle a recours au service d’un spécialiste. Puisque durant la baisse des taux sur le marché, les arnaques sont aussi à l’affût.

Article consulté 5 784 fois.