EclisseNavigationCécileLaguette©

Eclisse poursuit la course avec la skipper Cécile Laguette pour la deuxième année consécutive. Le fabricant spécialiste de la porte d’intérieur, renouvelle le sponsoring voile. C’est en Figaro Bénéteau qu’elle portera les couleurs de la marque. Plus qu’une action de sponsoring, c’est un partenariat que construisent ensemble l’entreprise et la skipper.

 

Le sponsoring, un véritable projet d’entreprise

Depuis deux ans maintenant, Eclisse et Cécile Laguette voguent ensemble sur leur sponsoring. Ce soutien financier (mais pas que) est l’occasion pour la skipper de partager sa passion avec les équipes du fabricant.

« La voile est un beau et grand projet pour Eclisse. Nous sommes ravis d’accompagner Cécile dans son aventure et de développer notre partenariat. Nous avons pour volonté de continuer à faire vivre le sponsoring, dont nous apprenons beaucoup, en interne. Il dynamise les équipes autour du projet.
Le bilan de la 1ere année est très positif. La saison 2017 s’est bien déroulée et toute l’entreprise a eu le plaisir de pouvoir s’impliquer dans ce projet. Cécile nous raconte régulièrement ce qu’elle fait avant, pendant et après la saison pour avoir un contact continu et fortifier les échanges. Le temps d’une journée, nous avons eu l’opportunité d’embarquer avec elle sur son bateau.
Pour 2018, le partenariat s’enrichit d’autres projets : vidéos sur la chaîne Youtube d’Eclisse, sorties avec les équipes, nouvelles interventions de Cécile, etc. » explique Laurence Renévot.

Cécile et Laurence souhaitent impliquer davantage l’ensemble des équipes Eclisse. C’est une façon pour la skipper de partager sa passion, et pour l’entreprise de favoriser les échanges entre les collaborateurs, tout en créant et fortifiant les liens entre eux.

EclisseFrance-Italie©

 

Portrait croisé d’une rencontre

Le sponsoring demande des valeurs communes entre les deux acteurs ; que ce soit pour la voile, comme avec les Hommes. Cécile Laguette et Laurence Renévot se prêtent au jeu pour mieux comprendre leur entente et la collaboration.

« Laurence a un parcours exceptionnel. Elle a vécu dans des pays différents. Ce n’est pas donné à tout le monde de partir à l’étranger. Malgré un avenir tracé dans l’enseignement supérieur en tant que professeur d’espagnol, elle a relevé le défi de changer totalement de cap. Il faut beaucoup de courage et de volonté pour relever ce challenge. Elle a les mêmes valeurs qu’un sportif de haut niveau. Laurence est aussi une personne très accessible et humaine. Elle est à l’écoute et compréhensive. Plus qu’un sponsoring, c’est vraiment une belle relation que nous avons » confie Cécile Laguette.

« Cécile est une jeune femme bluffante ! Son bagage universitaire et professionnel laisse entrevoir un caractère bien trempé. Courageuse, volontaire, tenace et passionnée sont des mots qui, à mon sens, la caractérisent parfaitement. Skipper est un métier difficile physiquement mais aussi mentalement. Une vraie gestion d’entreprise ! Cela nécessite d’être douée dans les domaines techniques, logistiques, marketing, etc. Il faut donc un sacré tempérament pour choisir cette voie. Je ne peux être qu’admirative. Cécile est une personne attachante, toujours de bonne humeur, humble. C’est une belle rencontre » confie Laurence Renévot.

CécileLaguette©

Au jeu des points communs

Une belle complicité s’est installée entre Cécile et Laurence. Leurs points communs soudent de plus belle le partenariat entre Eclisse et la skipper.
1. Deux femmes dans un univers à dominante masculine. Cécile Laguette fera partie cette année, pour la Solitaire du Figaro, des 13% de participantes. Laurence Renévot, quant à elle, fait partie des 27%* de femmes dirigeantes d’entreprises en France.
2. L’envie de progresser. Rien n’est jamais acquis. Elles souhaitent toujours se perfectionner et sont à l’écoute de l’évolution de l’environnement extérieur.
3. Beaucoup d’humilité. Il faut du courage et beaucoup de volonté dans leur milieu ; pour autant, elles restent toutes les deux pleines d’humilité.
4. Face aux imprévus, leur dynamisme reste intact ; elles manient leur « barque » pour continuer à avancer.
5. Un goût pour le voyage. Toutes les deux ont un parcours unique aux quatre coins du monde et une aptitude pour les langues.

 

[Pour suivre le partenariat]
> facebook.com/eclisse.fr
> facebook.com/CecileLaguette
> twitter.com/eclissefrance
> twitter.com/cecilelaguette
> www.cecilelaguette.com
> www.lasolitaire-urgo.com

 

[Les courses de Cécile Laguette]
Le Havre Allmer Cup du 11 au 15 juin
Solo Normandie Crédit Agricole du 1er au 5 juillet
La Solitaire Urgo du 20 août au 16 septembre

 

*Source : https://www.violainecherrier.com/quelle-est-la-place-des-femmesdirigeantes-en-france-en-2017/

Article consulté 3 285 fois.