De plus en plus, le béton devient un élément important et incontournable dans la construction d’un bâtiment. À certaines occasions, il s’utilise avec des effets de décoration pour donner un bon aperçu. Considérés donc comme des décoratifs, le béton imprimé et le béton désactivé présentent des caractéristiques différentes. Vous trouverez ici l’essentiel à savoir sur ces matières.

La présentation

Empreinte imprimé

Le béton imprimé représente une nouvelle forme de pavage des espaces plats. Pour son établissement, vous pouvez choisir l’aspect de votre sol. Entre une empreinte marquée à la surface encore fraiche ou des motifs décoratifs, vous restez libre de donner le décor de votre goût à votre terrasse ou à vos allées.
Pour sa part, le béton désactivé constitue un type du pavage antidérapant qui se forme à partir d’une texture proche de celle d’un tapis de pierre. Il demeure très populaire en Belgique. Pour l’obtenir, vous pouvez verser un produit désactivant à la surface choisie lors du coulage ou incorporer des granulats de dimensions élevées pendant le mélange. Sur internet, vous pouvez avoir toutes les informations nécessaires sur le béton désactivé Belgique.

Comment réaliser ces bétons ?

Différents des bétons classiques, le béton imprimé et le béton désactivé s’obtiennent de deux manières distinctes. Le but du premier consiste à donner des effets et du relief à votre dalle. Voici comment procéder :

  • Mélangez le béton et coulez-le comme un béton ordinaire ;
  • Ajoutez à la surface des durcisseurs colorants ;
  • Appliquez une huile décoffrante puis placez des plaques d’impression en plastique à la surface du béton ;
  • Après quelques minutes, enlevez les plaques et nettoyez le béton avec des produits colorants pour donner de la nuance.

Quant au béton désactivé, après le coulage de la dalle avec la méthode classique, vous devez utiliser un retardateur chimique composé d’huile végétale pour prolonger le temps de séchage (entre 12 et 48 heures). Ensuite, procédez comme suit :

  • Libérez la couche superficielle du mortier avec un nettoyeur haute pression ;
  • Réalisez un treillis métallique sur la première couche de la dalle ;
  • Après le séchage et l’effet du nettoyeur, lavez l’ouvrage avec de l’eau ;
  • Décoffrez la dalle pour finir.

Les avantages des deux bétons

Outre l’effet décoratif de ces bétons, ils possèdent aussi de nombreuses qualités. Voici les avantages du béton imprimé :

  • Une solidité et une personnalisation de l’aspect ;
  • Des frais de réalisation très peu coûteux ;
  • Un entretien simple, pratique et une durabilité exceptionnelle.

Les atouts du béton désactivé se présentent comme suit :

  • Un revêtement esthétique et personnalisable ;
  • Une résistance à toute épreuve ;
  • Des aptitudes antidérapantes.

Pour donner une touche particulière à vos terrasses, vos allées et vos devantures, essayez dès maintenant ces bétons et remarquez la différence.

Article consulté 2734 fois.