22227_Cellumat-Kaizen-Chantier5

22227_Cellumat-Kaizen-Chantier5

Implantée sur la presqu’île de Guérande à Saint-Nazaire, l’agence KAIZEN ARCHITECTURE conçoit des solutions architecturales durables et des habitats sains. Elle a travaillé avec PEZZO Ingénierie BET structure, AZANEO BET thermique et Cellumat pour la conception et la réalisation de cette maison Bbio de 131 m2 avec toit de chaume située à St Lyphard (44).

Le projet de cette maison était initialement prévu en ossature bois avec un bardage bois. Pour différentes raisons, l’agence KAIZEN ARCHITECTURE a dû abandonner ce mode constructif et se tourner vers une solution maçonnée. En choisissant une enveloppe en béton cellulaire (ENERGIEBLOC 50) Cellumat en monomur, l’agence a souhaité répondre aux exigences du maître d’ouvrage qui désirait conserver la performance thermique du MOB, initialement prévu, et construire une maison zéro énergie qui soit très performante en termes de résistance thermique des parois et d’étanchéité à l’air.

 

L’inertie et l’étanchéité à l’air du béton cellulaire en monomur : un atout déterminant

Pour ce projet de chaumière Bbio zéro énergie, outre les exigences de performances thermiques et d’étanchéité à l’air, il était imposé par la commune la réalisation d’un enduit de couleur claire du fait que la parcelle était soumise à la servitude du Parc Naturel Régional de Grande Brière. Or l’enduit sur ossature bois posait des problèmes de mise en oeuvre délicate et de surcoût important.
L’agence KAIZEN ARCHITECTURE a donc étudié les solutions maçonnées : l’ITE, l’ITI et le monomur. L’ITI étant d’emblée écartée et l’ITE représentait à la fois un surcoût important et imposait de travailler avec une isolation rapportée en polystyrène ; restait alors la solution monomur. Plus simple à mettre en oeuvre, la construction selon le principe du monomur ne nécessite pas de pose d’isolants, un travail délicat et coûteux.

« Le choix s’est porté sur le béton cellulaire car les résistances thermiques de parois que l’on réussissait à atteindre étaient compatibles avec nos objectifs, ce qui n’était pas le cas pour la brique. Il aurait fallu la doubler d’un isolant ou partir sur un complexe hybride avec isolant incorporé en âme, bien plus cher. Sans parler des problématiques de saignées pour le passage des réseaux, plus compliqués à traiter avec la brique sur les questions de l’étanchéité à l’air et du confort phonique.
Ce qui nous intéressait dans la pose en monomur c’était l’inertie du béton cellulaire, dont on garde les bénéfices côté intérieur, les performances thermiques et le confort d’étanchéité à l’air. Si le béton cellulaire est un peu plus cher, le surcoût est en partie absorbé par l’absence de doublage isolant à poser. De plus, la facilité de mise en oeuvre et le rapport épaisseur totale de paroi / résistance thermique de la paroi nous a également convaincu. Nous avons donc travaillé avec Cellumat, pour ce premier projet en béton cellulaire que nous réalisions. » explique Clotilde DHENNIN Architecte à l’agence KAIZEN ARCHITECTURE.

Afin de respecter les volumétries traditionnelles et caractéristiques des chaumières briéronnes, le projet de cette maison présente une volumétrie volontairement sobre. Elle se compose d’un bâtiment principal affecté à l’habitation et d’un volume adjacent secondaire traité à l’image des « annexes d’autrefois ».

Le parti-pris architectural du projet est la mise en valeur du matériau chaume par un travail de la zone d’entrée, au droit de laquelle le visiteur est amené à passer sous la toiture en chaume.

 

La solution en béton cellulaire monomur proposée par Cellumat a été l’ENERGIEBLOC (épaisseur 50 cm). Doté d’une valeur d’isolation de 0,09 W/mK, ce bloc assure non seulement une excellente isolation thermique du mur (R = 5,73 m2/k/W), mais également un très bon confort d’été (grâce à son inertie thermique), et une étanchéité à l’air optimale.

Pour garantir le niveau Bbio, l’agence KAIZEN ARCHITECTURE a eu l’appui du Service Technique de Cellumat. Celui-ci a réalisé l’estimation financière, en partenariat avec l’entreprise GOURRAUD maçonnerie, apporté les solutions constructives, notamment sur le choix des blocs et/ou des accessoires, le traitement des points singuliers (ponts thermiques et calculs de psi) et apporté son soutien aux équipes sur la mise en route du chantier.

Enfin, la maçonnerie en béton cellulaire monomur Cellumat a été associée à des équipements techniques performants (double vitrage WE + argon, VMC double flux, chauffe-eau thermodynamique…).

FICHE TECHNIQUE
Lieu : St Lyphard (44)
Superficie : 131 m2
Maître d’ouvrage : Privé
Maître d’oeuvre : KAIZEN ARCHITECTURE
Cotraitants : PEZZO Ingénierie BET structure – AZANEO BET thermique
Équipements : VMC Double-flux de type Zehnder ConfoAir 350 Q + réseau PEHD / Chauffe-eau thermodynamique / double vitrage WE + argon / protections solaires fixes
Date de livraison : Octobre 2017
Coût de la construction : 2 100 euros TTC/ m2 hors étude maîtrise d’oeuvre et BET

KAIZEN S.A.S d’architecture
1 boulevard Paul Leferme – 44600 SAINT-NAZAIRE
7 allée de la Gabelle – 44350 GUÉRANDE
Tél : 02 40 01 58 23
E-mail : agence@kaizenarchitecture.fr
www.kaizenarchitecture.fr

 

Depuis 2008, Cellumat développe et fabrique des matériaux innovants en béton cellulaire pour la construction résidentielle et industrielle, et l’aménagement extérieur. Cellumat vise la qualité, la durabilité et le confort d’utilisation. L’usine ultramoderne, située à Valenciennes, intègre les toutes dernières technologies. La capacité de production de 250 000 m3 par an et le stock permanent de 10 000 m3 permettent de répondre, de façon flexible, à toutes les demandes du marché.

Article consulté 2 960 fois.