Le 4 août dernier s’achevait le chantier de la rénovation de l’école élémentaire la Fontaine à Montmorency. Coût prévisionnel des travaux : 1 263 621 euros.
Outre les travaux de désamiantage, de couverture, d’électricité et de plomberie, la rénovation de la façade (730 m²) a été confiée au Groupe Lorillard, expert en matière de chantier à forte technicité.

Une solution complète pour une rénovation exigeante
Lorillard a de multiples collaborations à son actif avec de grands groupes en France comme à l’étranger, en matière de rénovation de bâtiments classés et de réhabilitation de prestige de bâtiments du patrimoine. Outre cette reconnaissance et ces multiples collaborations, Lorillard propose également des solutions complètes pour tout type de chantiers touchant toute l’enveloppe du bâtiment (copropriété, bâtiments publics, constructions d’architectes etc). Par ailleurs, Lorillard est déjà intervenu, en milieu scolaire, avec beaucoup de réussite : chantiers des collèges Clément Guyard à Créteil (94) Weiller à Montgeron (91).
Les solutions complètes que le groupe propose sont permises par l’expertise du bureau d’études intégré qui couvre tout à la fois : les parois vitrées, les occultations, le bardage, le désamiantage et la mise en conformité incendie.

Ecole élémentaire la Fontaine à Montmorency. ©Design Crew for Architecture / Photographe Guillaume Guerin
Ecole élémentaire la Fontaine à Montmorency.
©Design Crew for Architecture / Photographe Guillaume Guerin

 

Lorillard répond ainsi aux différentes problématiques de la façade : thermique, acoustique, sécurité incendie, esthétique … Car, sur ce type de chantier tout est imbriqué : les autres lots de couverture, maçonnerie, faux-plafond, ou encore ventilation, sont en lien direct avec le lot de la façade, ce qui implique un travail d’équipe en concertation, et une grande maîtrise en matière de conduite de travaux en multi-lots, de rénovation en milieu occupé, ou encore de gestion des différents aspects de planning et de moyens à mettre en oeuvre.
En tant qu’entreprise principale, et eu égard à l’importance de son lot sur ce chantier, Lorillard a notamment dû gérer le cantonnement et l’échafaudage, ce qui est habituellement le rôle du gros oeuvre. Ainsi, l’échafaudage a-t’il été configuré pour répondre aussi bien aux attentes propres à l’intervention du groupe qu’aux attentes du couvreur, devant poser une toiture de type bac acier.

Le chantier a démarré le 28 décembre 2016 pour s’achever le 4 août 2017, soit 14 semaines de travail sur le site ouvert, Ce contexte a impliqué la mise en place de mesures de haute sécurité, mobilisant, quotidiennement, 4 à 6 personnes sur le chantier pour la façade.
La difficulté principale a résidé dans la réalisation de murs rideau avec des traverses biaises (1300ml de profils porteurs de type épine de mur rideau). L’ensemble créé un motif en étoile, afin de respecter le dessin original créé par l’architecte (Agence DCA), et forme des remplissages triangulaires. Outre l’aspect esthétique, les performances thermiques (1.1w/m².K sur les parties du mur rideau et 4.06m².K/w pour les parties pleines au droit des murs porteurs) sont remarquables.

Les travaux ont duré 14 semaines, sur site ouvert, mobilisant 4 à 6 personnes sur le chantIer pour la façade.
Les travaux ont duré 14 semaines, sur site ouvert, mobilisant 4 à 6 personnes sur le chantIer pour la façade.

 

Principalement assemblé sur place (bien que quelques trames aient été assemblées en atelier pour montage direct sur le chantier) le mur rideau a été conçu différemment en fonction des façades :
– la façade arrière et le pignon (façade latérale droite) sur cour, très simples de conception ont été traités en MECANO. La pose s’est faite à l’avancement.

– la façade sur cour et le pignon (façade latérale gauche) côté entrée ont été assemblés en mixte montés et à monter (conception WICTEC 50). En somme, une trame sur deux était montée en atelier.

Par ailleurs, les vitrages employés sont des doubles vitrages feuilletés BEFS44-2/14 arg (Swiss A-TGI) /FS44-2, posés manuellement dans les murs rideaux. Ils sont maintenus par des capots serreurs classiques.

Les cassettes « Alucobond » ont permis de dessiner des volumes triangulaires dans deux couleurs différentes. Ces cassettes donnent l’effet d’un double relief à la façade et valorisent ainsi l’aspect visuel. ©Design Crew for Architecture / Photographe Guillaume Guerin
Les cassettes « Alucobond » ont permis de dessiner des volumes triangulaires dans deux couleurs différentes. Ces cassettes donnent l’effet d’un double relief à la façade et valorisent ainsi l’aspect visuel.
©Design Crew for Architecture / Photographe Guillaume Guerin

La façade a été parée de cassettes « Alucobond » dont la structure composite, autorisant la pluralité des formes, a permis de dessiner des volumes triangulaires dans deux couleurs différentes. Ces cassettes donnent l’effet d’un double relief à la façade et valorisent ainsi l’aspect visuel. L’ensemble est très esthétique.

Enfin, l’intégralité des profils (profilés aluminium de marque WICONA gamme WICTEC 50 et MECANO selon les façades) en finition anodisée naturelle, renforce la valeur de la menuiserie sans pour autant la dénaturer. Ce traitement de surface spécifique aux profilés aluminium (création d’une couche artificielle d’oxyde ultra résistante au sein du métal) confère un aspect esthétique haut de gamme, tout en améliorant la protection : le produit conserve son aspect métallique (pour une tenue durable dans le temps) tout en gagnant en robustesse.

Les avantages d’une solution complète
Le traitement de la façade et des menuiseries par un intervenant unique présente plusieurs avantages pour le maître d’oeuvre.
Tout d’abord, la gestion du projet en est simplifiée. La durée de l’étude technique du projet est également raccourcie. Or, sur ce chantier, Lorillard a dû respecter un délai assez serré sans que ne soient remises en cause les performances thermiques : intervenir vite et bien grâce au savoir-faire des meilleurs artisans.
Qui plus est, la mise en oeuvre du chantier a été optimisée en termes de délais, par les moyens de levage et d’échafaudage nécessaires mis en place par le groupe.

L’intégralité des profils (profilés aluminium de marque WICONA gamme WICTEC 50 et MECANO selon les façades) en finition anodisée naturelle, renforce la valeur de la menuiserie
L’intégralité des profils (profilés aluminium de marque WICONA gamme WICTEC 50 et MECANO selon les façades) en finition anodisée naturelle, renforce la valeur de la menuiserie

Enfin, Lorillard assure une responsabilité unique face à l’étanchéité à l’air et à l’eau. La gestion de ce chantier par le groupe montre, une nouvelle fois, le savoir-faire de Lorillard en matière de réalisation et rénovation d’ouvrages publics.
Fort d’un important Bureau d’Etudes et d’Ingénierie, Lorillard sait anticiper et proposer des solutions techniques innovantes répondant aux contraintes.
Conçus par les ingénieurs du Groupe, testés dans les centrales d’essai du laboratoire interne, validés par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (certificats, labels, avis techniques, ATEX,…), tous ses produits bénéficient des recherches les plus avancées.
Innovation, polyvalence, professionnalisme et exigence de résultats, autant de vertus que l’équipe du Groupe Lorillard s’est efforcée de mettre en pratique dans ce chantier de rénovation.

Voilà pourquoi le Groupe Lorillard s’impose dans le top 5 des leaders français de la menuiserie industrielle sur mesure !

Article consulté 5701 fois.