Capture1

Cérémonie de pose de la 1ère pierre des travaux d’extension de l’aéroport d’Abidjan en présence du Premier Ministre de Côte d’Ivoire, Monsieur Amadou Gon Coulibaly, de son gouvernement et de représentants d’AERIA et du groupement constructeur.

Samedi 18 novembre 2017 à Abidjan (Côte d’Ivoire) à partir de 16h00 (heure locale) – la cérémonie de pose de la première pierre des travaux de rénovation de l’Aéroport International Félix-Houphouët-Boigny d’Abidjan a été organisée en présence de nombreux officiels du gouvernement ivoirien et de représentants des partenaires de ce chantier.

Ce nouveau contrat à l’international a été remporté par un groupement constitué de Spie batignolles Côte d’Ivoire (mandataire), Malet, filiale Travaux Publics du groupe Spie batignolles chargée du pilotage technique des travaux, Franzetti Côte d’Ivoire et Inéo Energy & Systems, dans le cadre d’un appel d’offre lancé par AERIA, concessionnaire (maître d’ouvrage délégué) et piloté par EGIS AVIA (maître d’œuvre). Tout cela est mis en œuvre sous le couvert de la Sodexam (maître d’ouvrage), représentant l’autorité concédante et l’Etat de Côte d’Ivoire.

Capture1

Ce marché s’inscrit dans le projet global de rénovation et développement de l’aéroport International Felix-Houphouët-Boigny d’Abidjan. Il concerne plusieurs travaux d’extension de parking et la création de nouvelles voies :

  • extension de l’aire de stationnement sud de l’aéroport,
  • agrandissement du taxilane,
  • création d’un taxiway parallèle à la piste principale entre la piste et le tarmac,
  • mise en place du balisage,
  • rénovation de l’éclairage.

La création d’un taxiway (voie de circulation) vise à optimiser et développer le trafic sur l’aéroport d’Abidjan, au départ comme à l’arrivée. Cette voie est destinée à être empruntée par les aéronefs.

Détenant à ce jour 15 parkings avions et jusqu’à 21 en fonction de la taille des avions, l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan (AERIA) comptera 26 parkings d’ici à 2019.

Le marché mené par le groupement comprend 3 lots, Terrassement – Génie Civil, Balisage et Eclairage. Les travaux du lot 1 ont démarré mi-juillet 2017, à l’issue de 4 mois de préparation.

Capture1

L’aéroport d’Abidjan restera en activité pendant les différentes phases de travaux. Ceux-ci ont débuté par les terrassements, le génie civil du balisage et l’assainissement avant d’entreprendre la réalisation de la chaussée puis l’installation des équipements de balisage et d’éclairage.

Portant sur un montant de 26,6 millions d’euros (17.3 milliards CFA HT), le chantier sera livré fin juin 2018.

Première puissance de l’Union économique ouest-africaine, la République de Côte d’Ivoire offre des opportunités d’affaires particulièrement intéressantes par l’application d’un Programme national de développement mis en place entre 2016 et 2020. Avec ce nouveau contrat signé en Côte d’Ivoire, Spie batignolles poursuit le développement de ses activités à l’international, et notamment en Afrique.

Capture1

FICHE TECHNIQUE

 

Autorité concédante : La République de Côte d’Ivoire

Concessionnaire (maître d’ouvrage délégué) : AERIA (Aéroport International d’Abidjan)

Représentant de l’autorité concédante (maître d’ouvrage) : Sodexam (Société d’Exploitation de Développement Aéroportuaire Aéronautique Météo).

Maître d’œuvre : EGIS AVIA

Groupement : Spie batignolles Côte d’Ivoire (mandataire) – Malet (pilote technique) – Franzetti CIInéo Energy & Systems

Montant des travaux : 17.3 milliards CFA HT (26.6 millions d’euros)

Délai de réalisation : 49 semaines à compter du 31 juillet 2017

Livraison : fin juin 2018

Terrassement : 454 200 m3

Surface de la Plateforme : 250 000 m²

Enrobés : 82 000 tonnes

Capture1

FICHE D’IDENTITE DE SPIE BATIGNOLLES

 

Spie batignolles, grand groupe de construction français, est un acteur majeur dans les métiers du bâtiment des infrastructures et des services. Il opère sur 6 grands domaines d’expertise : la construction ; le génie civil et les fondations ; l’énergie ; les travaux publics ; l’immobilier ; les concessions.

Maîtrisant un large éventail d’expertises techniques, Spie batignolles a notamment comme références de grands projets de construction comme la rénovation de la Maison de la Radio, le centre de recherche EDF, ITER, le palais des congrès du Havre, les travaux sur les autoroutes A10, A9, A466, l’institut MGEN de La Verrière, des projets liés au Grand Paris ou à la liaison ferroviaire Lyon-Turin, le TGI de Strasbourg…

Le groupe réalise également des interventions de proximité, en entretien et en maintenance sur l’ensemble du territoire national via un réseau d’agences dédiées.

Spie batignolles se positionne sur ses marchés en leader de la « relation client » et développe une politique d’offres commerciales unique dans la construction.

Spie batignolles compte 6500 collaborateurs. Le groupe se déploie sur 140 implantations en France et 9 à l’international, notamment au moyen orient et en Afrique. Il réalise un chiffre d’affaires de 1,55 Milliards d’euros en 2016.

Spie batignolles s’est donné les moyens de conduire son développement en toute indépendance : depuis septembre 2003, le groupe est contrôlé majoritairement par ses dirigeants et salariés.

MALET 

L’entreprise Malet, filiale Travaux Publics du groupe Spie batignolles, intervient sur les travaux de rénovation de l’aéroport International Félix-Houphouët-Boigny d’Abidjan.

 

Sur le territoire français, Malet compte 33 agences et filiales, 23 postes d’enrobage, 14 plateformes de recyclage, 7 sites de production de granulats et 6 usines d’émulsion.

 

L’entreprise Malet opère dans 3 grands domaines d’activité :

–          Les travaux routiers,

–          L’extraction et la transformation des granulats,

–          La fabrication et la mise en oeuvre d’enrobés.

 

MALET dispose d’un savoir-faire très pointu en matière de travaux routiers. Elle a su développer ses propres innovations avec le dépôt de nombreux brevets (tel que celui de l’enrobé tiède), depuis la création, en 2006, d’un pôle technique dédié à la recherche, à la conception, au contrôle, aux études, aux analyses…

Elle a d’ailleurs reçu le Prix de l’Innovation à l’occasion d’un Congrès Mondial de la Route.

Article consulté 6616 fois.