Pour votre habitation, vous souhaitez passer au gaz naturel et obtenir des précisions quant aux démarches à effectuer ? Selon les communes et votre type d’habitation, les étapes du raccordement au gaz naturel diffèrent. C’est pourquoi pour vous aider nous avons dressé la liste des choses à savoir sur le sujet dans cet article dédié. Plus besoin de partir à la pêche aux infos un peu partout sur le web !

Les avantages du gaz naturel

Si vous hésitez encore à opter pour le gaz naturel, vous trouverez ici quelques éléments déterminants pouvant faire pencher la balance. Et oui, le gaz naturel comporte pas mal d’avantages !

  • Il est plus économique que l’électricité : c’est même une des énergies les moins chères du marché !
  • Il est écologique. Et oui, sa combustion avec l’oxygène entraîne beaucoup moins de rejets de CO2 que les autres sources d’énergie. La raison ? Sa faible concentration en méthane. De même, le gaz naturel entraîne moins de fumée.
  • Il est pratique. Le gaz naturel ne nécessite pas de dispositif individuel de stockage. Du coup, vous pouvez y avoir accès sans interruption et sans prise de tête à tout moment de l’année. Si en plus c’est moins cher, pourquoi résister ?

Comment raccorder votre logement au gaz ?

Contacter le fournisseur de gaz naturel

La première étape pour raccorder votre logement au gaz est de contacter le fournisseur de gaz naturel auquel vous souhaitez faire appel et de sélectionner avec lui une offre qui convient à vos besoins personnels. Le fournisseur réalisera avec vous une étude de faisabilité et chiffrera le montant des travaux. Par la suite, vous recevrez un devis de raccordement reprenant les informations préalablement communiquées.

Ensuite, il convient de vérifier que votre commune d’habitation est desservie par les réseaux souterrains de gaz naturel. Rassurez-vous : bien souvent, c’est bel et bien le cas.

Effectuer les travaux de raccordement

Vient ensuite le raccordement en lui-même. Celui-ci est effectué par les techniciens de votre fournisseur. Le but ? Relier le réseau souterrain de gaz de votre rue au coffret de comptage en limite de votre propriété. Cette étape nécessite l’accord de la commune, mais rassurez-vous, c’est au fournisseur de gaz de s’en charger.

Vous souhaitez installer votre coffret de comptage à un autre endroit de votre propriété ? Attention, dans ce cas, cela vous coûtera sensiblement plus cher.

Enfin n’oubliez pas : à la fin du raccordement, le technicien doit vous confier un certificat de conformité de gaz pour attester du bon fonctionnement de votre installation.

Article consulté 4634 fois.