Quelle ampoule LED choisir ?

L’éclairage LED devient omniprésent dans les bâtiments résidentiels en guise d’éclairage intérieur. Mais comment orienter son choix sur le type d’ampoule ? Quelles sont les caractéristiques à prendre en compte et que signifient-elles ? Trouvez réponse à toutes vos questions sur l’ampoule LED à travers ce guide explicatif.

Petit rappel sur l’éclairage LED

La technologie d’éclairage utilisant des diodes électroluminescentes (LED) présente plusieurs avantages, autant sur l’environnement que sur le confort de vie. Son principal atout est sa faible consommation énergétique qui permet d’économiser de l’énergie sans perdre en rendu lumineux. De ce fait, les factures en sont amoindries. Le respect de l’environnement intervient également dans les matériaux utilisés : pas de mercure, ni de plomb.

La durée de vie d’une ampoule LED est nettement supérieure à ces prédécesseurs. En effet, une ampoule à incandescence dure, en moyenne, 1000 heures. La durée de vie d’une ampoule halogène oscille entre 2000 et 4000 heures, entre 6000 et 15000 heures pour une ampoule fluocompacte et environ 30000 heures pour de l’éclairage LED. L’économie s’effectue donc aussi au niveau de la fréquence de changement de l’ampoule.

Le troisième gros avantage de cette technologie, est son rendu lumineux. La lumière produite par les diodes se rapproche d’un rendu naturel. Ensuite, trois types de lumière se distinguent, blanc chaud, neutre et blanc froid.

Les différents culots

Avant de vous présenter les divers culots existants, il peut être intéressant de rappeler ce qu’est un culot. Il correspond à la partie de l’ampoule qui se connecte au luminaire.

Parmi les différents culots existants sur le marché français, trois modèles se distinguent par leur utilisation.

  • Le culot à vis : on retrouve les types d’ampoule LED les plus courants, à savoir les culots E27 et E14. La lettre E fait référence à Thomas Edison et le nombre correspond au diamètre en millimètres. Pour installer l’ampoule sur le luminaire, il suffit de la visser à l’endroit prévu à cet effet. En général, les ampoules E14 sont utilisées pour du petit éclairage, comme par exemple une lampe de chevet. En effet, leur éclairage est moins puissant que celles disposant d’un culot E27.
  • Le culot à baïonnette : il s’agit des types B22 et B15. Ils sont principalement utilisés pour de la rénovation, les nouveaux luminaires ne possèdent pas de connexion à baïonnette.
  • Le culot de type G : cela regroupe les ampoules de type GU5.3, GU4 et GU10. Le U signifie « universel » (universal en anglais) et le numéro indique la distance, en millimètres, entre les deux broches de connexion. Ce type d’ampoule LED est utilisé en spot.

Les différents culots d'une ampoule

Lumière blanc chaud ou blanc froid, quelle différence ?

La différence réside dans le rendu lumineux. Le blanc chaud (entre 2700K* et 3500K) se rapproche d’une couleur jaune, comparable à la lumière diffusée par une bougie. Ce type de lumière permet de créer une ambiance chaleureuse. Elle est souvent appréciée dans les pièces de vie et les chambres.

À l’inverse, le blanc froid (entre 5500K et 8000K) à tendance à être plus lumineux en procurant une lumière blanche se rapprochant d’un effet bleuté. Elle a l’avantage de mettre en valeur la différenciation des couleurs. C’est pourquoi cet éclairage est privilégié dans la cuisine et dans le tertiaire pour mettre en avant les vitrines de magasin par exemple.

Entre les deux, on retrouve le blanc neutre (entre 3200K et 5000K). C’est la couleur qui se rapproche le plus de la lumière du jour. Cet éclairage est très apprécié dans les salles d’eau ou encore les cuisines pour plus de clarté.

Lumières blanc chaud, neutre et blanc froid

À quoi correspondent les lumens d’une ampoule LED ?

Le nombre de lumen d’une ampoule correspond à son rendement lumineux. Si vous souhaitez remplacer une vieille ampoule par une ampoule LED, tout en conservant le rendu lumineux, il faut vous référer au nombre de Watt de l’ampoule à remplacer. 1 Watt correspond, approximativement, à 10 lumens. Il faut donc multiplier le nombre de Watt par 10 pour connaître l’équivalence entre votre vieille ampoule et la nouvelle utilisant la technologie LED. Exemple : si vous souhaitez avoir le même rendu lumineux qu’une ampoule classique de 40W, il faut vous orienter vers une ampoule LED de 400lm minimum.

Quelle puissance faut-il choisir ?

Avec les ampoules à incandescence et halogène, on se réfère à leur consommation électrique en Watt pour connaître leur intensité lumineuse. Avec la technologie LED, ce sont les lumens qui sont important, comme expliqué ci-dessus. Mais l’habitude de choisir son ampoule en fonction des Watt est restée. Intéressons donc nous aux rendements lumineux de chaque type d’ampoule pour connaitre leur équivalence :

  • Ampoule à incandescence : 12 à 20lm/W
  • Ampoule halogène : 15 à 30lm/W
  • Ampoule LED : 100lm/W

Si l’on prend l’exemple d’une pièce de vie éclairée par 3 ampoules à incandescence de 60W, la puissance totale est de 180W. Le besoin en lumens de cette pièce est donc de 180 x 12 = 1260lm (on se réfère au rendement lumineux minimum d’une ampoule à incandescence). Pour savoir quelles ampoules LED choisir pour remplacer celles à incandescence, il faut se baser sur une puissance totale de 2160/100 = 21,6W (on s’est basé sur le rendement lumineux d’une ampoule LED). Le choix s’oriente donc sur 3 ampoules LED d’environ 7W chacune.

Les formes d’une ampoule LED les plus courantes en résidentiel

Les différentes formes d'une ampoule

 

*K (Kelvin) : unité de température de la lumière

Article consulté 3 636 fois.