ECORCEUR 2

Acteur majeur sur le marché des matériaux en bois, Swiss Krono inscrit sa politique environnementale au cœur de ses valeurs, de l’approvisionnement maîtrisé en bois à la fabrication responsable de ses panneaux décoratifs et panneaux OSB, en passant par l’exploitation durable de la forêt.

Swiss Krono s’est ainsi engagée depuis ces dernières années dans un vaste programme d’investissements sur son usine de Sully-sur-Loire (45) pour accroître sa capacité de production tout en réduisant son impact sur l’environnement. En 2017, la mise en service d’un nouvel écorceur, ainsi que la démarche d’approvisionnement et de valorisation d’essences de bois locales font de Swiss Krono un fabricant responsable et un maillon essentiel de l’ameublement, de l’agencement et de la construction bois en France.

Swiss Krono, un acteur majeur sur le marché de la construction bois
Fondé en Suisse en 1966 et présent dans le monde entier, le groupe Swiss Krono est un acteur majeur sur le marché des panneaux dérivés du bois.
En France, l’entreprise est implantée depuis 1988 à Sully-sur-Loire (45). Seul fabricant français d’OSB, Swiss Krono produit des panneaux et dalles OSB pour le marché de la construction bois, ainsi que des panneaux de particules et des panneaux mélaminés dédiés à l’agencement et à l’ameublement.

D’une superficie de 60 hectares, l’usine de Sully-sur-Loire emploie 400 salariés, génère près de 1 200 emplois indirects (800 bûcherons et débardeurs, 100 sous-traitants et 300 chauffeurs routiers) et a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 170 millions d’euros en 2016.

Acteur majeur de l’activité économique régionale, Swiss Krono est devenu un maillon essentiel de la construction bois en s’entourant de partenaires locaux et en adoptant un circuit de fabrication entièrement maîtrisé, de la forêt au chantier.

Le marché de la construction bois, des perspectives de développement importantes
Selon la dernière enquête nationale de la Construction Bois*, 7,8 % des logements neufs et 16,7 % des bâtiments non-résidentiels neufs ont été construits en bois en France en 2016. Malgré un fléchissement de la part des maisons individuelles, les perspectives de développement de ce secteur sont importantes, porté par la reprise globale du marché de la construction, l’essor de la construction bois pour les extensions et surélévations de bâtiments, les logements collectifs ou encore les bâtiments non résidentiels en bois qui ont le vent en poupe.

D’autre part, de nombreuses opportunités restent à saisir pour la construction bois, notamment grâce à la loi de transition énergétique qui fixe l’objectif d’une réglementation environnementale pour les bâtiments neufs avec la prise en compte du poids carbone tout au long du cycle de vie du bâtiment à l’horizon 2018, et la généralisation des bâtiments à énergie positive en 2020.

Des investissements au service d’une production responsable
Depuis quelques années, Swiss Krono a lancé un vaste programme d’investissements pour réduire l’impact de sa production sur l’environnement.

Un nouveau process pour privilégier l’approvisionnement en bois local
En juin 2017, l’entreprise a investi 8,5 millions d’euros dans la mise en service d’un nouvel écorceur et d’un nouveau système de découpe du bois sur sa ligne de production de panneaux et dalles OSB destinés à la construction bois.

Pour fabriquer ses panneaux et dalles OSB, Swiss Krono utilisait jusqu’à présent en majorité du bois résineux, une essence de plus en plus rare au niveau régional. Pour faire face à l’augmentation des distances d’approvisionnement, Swiss Krono a décidé de faire évoluer son process de fabrication pour privilégier la filière bois locale, reposant principalement sur des essences feuillues.

Grâce à la mise en service du nouvel écorceur, l’entreprise utilise désormais du bois prélevé à quelques kilomètres de l’usine qui se trouve au cœur de la Sologne. Les arbres à couper sont choisis de manière responsable et raisonnée, en collaboration avec l’Office National des Forêts (pour les forêts domaniales), les propriétaires privés et les propres sociétés d’exploitation forestières de Swiss Krono. Un circuit court et local qui permet de maîtriser l’origine des bois et s’assurer de la gestion durable de la forêt.

La mise en service du nouvel écorceur et du nouveau process de découpe du bois permet à Swiss Krono de réduire son impact environnemental de deux manières : • en diminuant les distances d’acheminement du bois, de la forêt à l’usine, de l’ordre de 600 000 kms par an, soit 15 fois le tour du monde en poids lourd, grâce à l’intégration d’essences de bois locales dans le process de fabrication,
• en récupérant près de 90 % de l’écorce des rondins, réintroduite dans l’alimentation des chaudières pour le séchage du bois. Cette technique permet de limiter le recours aux énergies fossiles. La revalorisation des déchets du bois couvre 58 % des besoins en énergie du site (20 % provenant des écorces et 38 % de la récupération des poussières).

Grâce à la mise en service du nouvel écorceur et à l’intégration de feuillus dans le process de fabrication d’OSB Swiss Krono a reçu le second prix des Trophées de l’Innovation Forêt-Bois 2017 dans la catégorie « Innovation Matériau ». Cette manifestation organisée par Arbocentre, Abibois, Atlanbois, Francilbois et Professions Bois, vise à récompenser les innovations de la filière bois des régions Centre-Val de Loire, Bretagne, Pays de la Loire, Ile-de-France et Normandie.

Un site certifié ISO 50 001, engagé dans la préservation des ressources
En juin 2017, Swiss Krono a obtenu la certification ISO 50 001 qui vise à mettre en place un processus d’amélioration permanent de la performance énergétique de l’entreprise.

Les actions qui seront mises en place auront pour but de réduire la consommation énergétique du site par des investissements dans l’outil de production, l’achat de produits et services économes en énergie et la formation du personnel pour impliquer l’ensemble de l’entreprise dans cette démarche de développement durable. La mise en place d’un Système de Management de l’Energie (SME) et le contrôle via des audits permettent à l’entreprise de mesurer la performance de ses actions.

Un électrofiltre pour maîtriser les rejets atmosphériques
En plus des actions visant à diminuer l’impact carbone de ses produits et d’améliorer sa performance énergétique, Swiss Krono a entamé dès fin 2013, une démarche de réduction de ses rejets dans l’atmosphère par un investissement de plus de 7 millions d’euros dans un électrofiltre. Cet équipement filtre les vapeurs émises lors du séchage du bois et permet après filtrage de ne rejeter dans l’atmosphère que de la vapeur d’eau en divisant par 50 la quantité de poussière de bois contenue dans celle-ci.

En investissant dans des infrastructures performantes et durables et dans une politique environnementale engagée, Swiss Krono associe ses valeurs à celles de la construction bois et s’affirme comme le fabricant incontournable de la filière.

* Enquête publiée en juin 2017 portant sur l’activité 2016, financée par France Bois Forêt et le Comité Professionnel de Développement des Industries Françaises de l’Ameublement et du Bois (CODIFAB), en partenariat avec France Bois Régions, l’Union des Métiers du Bois de la Fédération Française du Bâtiment (UMB-FFB) et le Syndicat Français de la Construction Bois Afcobois.

www.swisskrono.fr

Article consulté 2 085 fois.