IMG_0820

Une première en France que dans l’industrie des matériaux de construction
Toujours plus loin dans la transition énergétique sur nos sites industriels !
Responsable, SOPREMA veut diminuer son empreinte carbone et devenir 100 % autonome en termes d’énergie renouvelable

Fin février 2017, sur son site industriel de Strasbourg, SOPREMA a mis en route un système de gazéification de biomasse. C’est la première fois en France que dans l’industrie des matériaux de construction un gazéifieur de ce type est mis en oeuvre. L’unité produira un gaz de synthèse (dit Syngaz) issu de la pyrolyse du bois. La biomasse utilisée est un bois ayant le statut de Bois Sortie du Statut de Déchet (SSD), typiquement du bois de palettes ou des tourets d’électricien inutilisables. Livré en vrac par un spécialiste local du tri, l’approvisionnement est situé à moins de 2 km de l’usine de Strasbourg.

Un autre projet d’envergure de gazéification biomasse est en route sur le site de production SOPREMA de Sorgues

L’usine de Sorgues sera le deuxième site du groupe SOPREMA à mettre en place une solution de gazéification de biomasse. Le procédé choisi est diffèrent de celui de Strasbourg afin de mieux s’adapter aux sources d’approvisionnements en local. Si le projet alsacien repose sur la gazéification de bois, celui de Sorgues consistera à produire le gaz de synthèse (Syngaz) à partir de tourteaux de raisins. La proximité d’industriels oléicoles et le bassin viticole qui entoure l’usine (vallée du Rhône, Languedoc-Roussillon) permettent d’envisager un approvisionnement annuel de la matière première.

SOPREMA s’est inscrit depuis plus de 20 ans dans une démarche écoresponsable qui l’a amené à optimiser ses performances, ses usines et ses produits. Avec ces 2 projets, le Groupe marque sa volonté d’accélérer la transition énergétique dans son périmètre d’activité et cherche plus que jamais à anticiper au mieux les enjeux environnementaux de demain.

Article consulté 2 916 fois.