institut-de-recherche-en-sante-2-de-nantes

Conçu par l’Atelier Bruno Gaudin, le nouvel Institut de Recherche en Santé est une étape importante dans la phase de transfert du CHU sur l’Île de Nantes, qui devrait s’achever d’ici 2025. Bien que doté d’une architecture imposante avec ses 7 niveaux, l’IRS2 s’intègre parfaitement dans son nouvel environnement grâce à son découpage en strates et sa façade dynamique.

Une silhouette allégée grâce à son découpage

Pour éviter que le bâtiment ne donne une impression d’écrasement dû à ses 7 niveaux, celui-ci a été conçu sous forme d’empilement de strates horizontales. Ainsi, le rez-de-chaussée, principalement vitré, fait office de socle et accueille au-dessus de lui un volume de 3 niveaux de laboratoires et espaces tertiaires. Vient alors les 3 derniers niveaux, placés en retrait et accueillant des bureaux et espaces techniques. Cela donnant naissance à des terrasses jardin, des toitures végétalisées et autres auvents qui nuancent son aspect monolithique.

institut-de-recherche-en-sante-2-de-nantes-4

Une façade dynamique grâce à ses panneaux en composite aluminium

Réalisée par Acodi et posée par Cofely Axima, l’enveloppe du bâtiment se compose de panneaux Reynobond finition brossée et Alucobond finition miroir. Associés aux nombreux vitrages que compte l’IRS, ils forment une façade dynamique et vibrante qui interagit avec son environnement (végétation, soleil, animation urbaine) et favorise l’intégration de l’Institut dans son périmètre.

En savoir plus sur ce projet avec Acodi.

Crédit photo : Mme Samira Lallier / http://visuelles.fr/

Article consulté 3 877 fois.