En plein cœur du quartier vert de La Cartoucherie à Toulouse, les lignes courbes des bureaux réalisés par le groupe de promotion immobilière Carle surplombent fièrement les zones arborées avoisinantes.
Pour la construction des superstructures de ce bâtiment à la modernité assumée, l’entreprise BTPMP avait un délai resserré de 10 semaines. Un système constructif sans mur porteur s’est donc imposé : le plancher-dalle préfabriqué de Rector. Lumière sur les atouts d’un système constructif durable, conjuguant modularité extrême, rapidité de mise en œuvre en milieu contraint et sécurité, pour plus de sérénité.

Vastes sous-faces, modularité et évolutivité
Au sein du quartier « vert » de la Cartoucherie à Toulouse, les bureaux réalisés par le groupe Carle dans une perspective de redynamisation du quartier reposent sur une conception architecturale originale : couronné par une poutre périphérique, le bâtiment courbe fait la part belle aux vastes sous-faces entièrement dégagées. Une conception modulaire et évolutive du bâti qui suppose un système constructif capable de s’affranchir des limitations du mur porteur : le plancher-dalle.
Affranchi de tout mur porteur, le bâtiment favorise la reconfiguration interne des volumes, voire l’évolution des fonctions du bâtiment, des locaux de bureaux vers le logement collectif. Contrairement aux prédalles classiques, le système poteau plancher-dalle de Rector intègre en effet tous les éléments de structure dans l’épaisseur du plancher pour des plafonds sans aucune retombée et pour plus de modularité. Résultat : le bâtiment est intégralement modulable et évolutif, les cloisons internes étant susceptibles d’être reconfigurées à loisir par les occupants au fil du temps. Et ce, non sans une qualité optimale de finition, garantie par le process industriel de la préfabrication, comme en témoigne le chef de chantier de l’entreprise BTPMP, M. Ricard : « L’avantage du système plancher-dalle préfabriqué, c’est qu’il permet de concilier une exigence forte de l’architecte en termes de qualité des finitions et des délais très serrés. Les prédalles sont de qualité : les sous-face sont lisses, et, plus généralement, on voit que c’est du solide. »

Un temps de mise en œuvre réduit de 30 % grâce à la préfabrication
Avec la technologie en béton armé, les sous-faces bénéficient d’une qualité de finition incomparable. Du reste, le bâtiment ne se contente pas d’exhiber ses atouts esthétiques : il bénéficie de tous les atouts de la préfabrication pour une exécution rapide. Là où un système constructif traditionnel aurait nécessité l’intervention de 15 à 20 hommes sur un délai de 15 semaines environ, le système préfabriqué a permis de réduire le temps de mise en œuvre de 30%.
Pour respecter le planning de 10 semaines demandé par le promoteur immobilier, une équipe de 10 hommes seulement aura ainsi été mobilisée. « Parce que la préfabrication de nos prédalles BA nous permet de les assimiler à des produits livrés prêts à enduire avant peinture et que leur pose est largement facilitée, chaque niveau du bâtiment a pu être finalisé en à peine deux semaines à 10 hommes seulement. Au total, grâce à cette solution de plancher-dalle, l’enteprise gagne 40 à 50 % de temps/homme par rapport à un système constructif traditionnel », explique Philippe Castro, Directeur des ventes Logement collectif Bâtiments tertiaires et industriels (LCTI) chez Rector.

Pénibilité en moins, sécurité en plus
Grâce à la diminution de l’étaiement et au cadencement des livraisons en fonction de l’avancement du chantier, les problématiques d’encombrement en milieu urbain si courantes sur les chantiers traditionnels n’ont pas lieu d’être. « Avec les systèmes constructifs traditionnels, le matériel de coffrage prend beaucoup de place, ce qui peut être difficile à gérer en milieu contraint », ajoute M. Ricard. « Ici, à peine livrées, les prédalles sont posées. Avec le levage en 8 points directement sur les raidisseurs, l’équilibrage de la charge est très facile à obtenir, ce qui participe de la sécurisation de la mise en œuvre. »

La qualité CE/NF comme gage de sérénité
Avec les systèmes préfabriqués conçus par Rector, les circuits d’approvisionnements locaux sont courts, le délai de transport réduit, la pose rapide et sécurisée. De plus, la sécurité est garantie dans la durée, bien au-delà du chantier. Conforme aux exigences réglementaires pour les locaux recevant du public, notamment en matière de réglementation incendie, le système poteau plancher-dalle de Rector offre toutes les garanties d’un système industriel en béton.
La clé : un process industriel certifié CE/NF, qui assure une gestion industrialisée de la production, une maîtrise de la qualité et de la sécurité du processus, de la conception à la mise en œuvre. « Les incidents de sécurité qui défraient la chronique tendent à prouver combien il importe de se reposer sur un partenaire industriel solide. Le marquage CE/NF de nos systèmes est un gage de sérénité pour le donneur d’ordre dans la mesure où il garantit la maîtrise de la qualité sur toutes les étapes du processus de fabrication », conclut Philippe Castro.
Qualité esthétique, performances logistiques, sécurité du process… autant d’atouts qui ne devraient pas manquer de séduire les promoteurs en logement collectif.

Le chantier en chiffres
• Bâtiment R+6
• 4075 m2 de prédalles Rector livrées
• 10 semaines de mise en oeuvre : délais raccourcis de 30 % par rapport à une construction traditionnelle
• Circuit court de 13 km de l’usine au chantier pour des transports réduits et un impact environnemental limité

Les acteurs du projet
Promoteur : Bureaux Carle (Toulouse)
Entreprise de gros œuvre : BTPMP (Launaguet)
Architecte : Taillandier Architectes Associés (Toulouse)
Fabricant des superstructures : Rector (Tournefeuille)
Bureau d’études Structures : Bernadberoy Ingénierie (Labège)
Bureau d’études Contrôle : Veritas (Toulouse)

www.rector.fr

Enregistrer

Article consulté 6047 fois.