Logo_Qualifelec

Les particuliers et les professionnels ont de plus en plus besoin de se reposer sur des labels de qualité avant de faire leur choix. Mais comment savoir si l’entreprise qu’ils ont choisie est réellement certifiée ?

Les artisans certifiés peuvent bénéficier de signes de reconnaissance permettant d’identifier et de valoriser leur entreprise et leur activité. Mais certaines entreprises arborent ces signes distinctifs sans avoir obtenu la qualification RGE.

Comment s’y retrouver ?

Les qualifications QUALIFELEC donnent au client l’assurance que l’électricien qualifié maîtrise son métier. La mention RGE QUALIFELEC prouve que ce professionnel a une réelle sensibilité à la performance énergétique globale et que ses travaux seront parfaitement compatibles aux aides financières de l’état.

La navigation, sur le nouveau site internet de QUALIFELEC, pour trouver une entreprise certifiée prés de son domicile, est très rapide.
Deux options sont offertes :
– Vérifier une entreprise par nom ou par son numéro de siret.
– Rechercher une entreprise qualifiée proche de son domicile, en 3 clics :
1) Sélectionner la catégorie recherchée : Installation électrique, Chauffage électrique, Domotique Economie d’énergie,                         Pompes à chaleur, Antenne.
2) Choisir la distance : 5, 10, 15 km.
3) Entrer un code postal.

 

La mention RGE en détail

La mention RGE a vocation à mettre en évidence un savoir-faire ou une spécialisation de l’entreprise dans les domaines de la performance énergétique et/ou des installations d’énergie renouvelable. Depuis le 1er janvier 2015, pour obtenir le crédit d’impôt pour la transition énergétique, les entreprises doivent obtenir par les organismes qualificateurs la mention RGE. Cette démarche est signe de qualité, de compétences et d’efficacité dans les installations d’équipement utilisant les énergies renouvelables.

QUALIFELEC est le seul organisme français de qualification des professionnels de l’électricité qui permet de sélectionner l’artisan ou l’entreprise adaptée à la réalisation des travaux électriques.
Les équipements et matériaux proposés doivent, non seulement, répondre à des critères de performance mais la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) doit être adossée à l’entreprise pour accéder au crédit d’impôt*.

* Les aides de l’Etat seront conditionnées à la certification RGE. Les particuliers ne pourront alors avoir accès au crédit d’impôt ou au PTZ (Prêt à Taux Zéro) que s’ils font appel à des entreprises et artisans Reconnus Garant de l’Environnement.

Article consulté 5748 fois.