Au tout début du mois de décembre, Le Moniteur dévoilait BiodiverCity™, un label pour les projets immobiliers favorisant l’intégration de la nature en ville.

 

Souligner la performance écologique des bâtiments

Mis en place par le Conseil International Biodiversité & Immobilier (CIBI), le label souhaite mettre en avant les projets immobiliers prenant en compte et valorisant la biodiversité.

Cette labellisation se construit autour de 4 grands axes :

  • Connaitre et comprendre la biodiversité autour du site à construire,
  • Construire une architecture écologique qui valorise le site biologique,
  • Evaluer la valeur écologique du projet,
  • Permettre à la population un apprentissage de la nature autour d’un projet alliant bien-être et esthétisme.

 

Quoi de plus qu’une performance énergétique ?

Vous l’aurez compris à travers les quatre grands axes cités plus haut, le label ne s’acquiert pas seulement sur les performances du bâtiment mais sur la prise en compte de la biodiversité lors de sa phase de construction.

Pour cela, plus concrètement, le constructeur doit mettre un point d’honneur à implanter des zones vertes en ville pour que nature et urbanisme ne soient plus en opposition.

Aujourd’hui, de très nombreuses opportunités s’offrent à nous pour remplir ces objectifs : Murs, voies, parkings végétalisés, toitures vertes, jardins particuliers, partagés ou éphémères, potagers urbains.

Vous souhaitez en savoir plus à ce propos ? Consultez le dossier de presse annonçant la mise en place de ce nouveau label.

Article consulté 1664 fois.