La France, après le Canada, le Mexique et avant l’Australie, accueille le Congrès mondial de la végétalisation du bâtiment (World Green Infrastructure Congress) du 9 au 13 septembre 2013 à Nantes, élue capitale verte européenne 2013. Il est organisé par l’ADIVET sous l’égide du WGIN (World Green Infrastructure Network). Le Congrès est soutenu par de nombreux grands partenaires liés à ce secteur professionnel (bâtiment, paysage, environnement, recherche).

Dans un contexte économique défavorable, la part des surfaces végétalisées ne cesse cependant de progresser. Le potentiel de croissance est considérable. C’est pour analyser cette tendance que tous les acteurs de la filière se retrouveront pour étudier la valorisation de la végétalisation au service :
• de la biodiversité en milieu urbain,
• du bien-être et de la santé des habitants, chez eux et au travail (dépollution, lutte contre l’effet d’îlot de chaleur urbain, confort d’été dans les bâtiments),
• de l’économie (protection du bâtiment),
• de la gestion environnementale de la ville (gestion des eaux pluviales),
• de l’emploi.

Le contenu du WGIC est conçu, dans le fond et la forme, pour répondre aux attentes de plusieurs centaines de professionnels et décideurs des secteurs concernés :
• formation (deux ateliers),
• communications scientifiques et techniques (plus de 20 sessions soit environ 70 intervenants dont 60 % étrangers),
• débats (une dizaine de tables rondes),
• visites terrain (près de 30 sites de référence),
• espace d’exposition (déjà 25 exposants dont les leaders du marché).

L’approche internationale et globale, les enjeux de la politique des infrastructures vertes et de la nature en ville seront développés à l’attention de publics particulièrement concernés : les décideurs et leurs conseils (maîtres d’ouvrage public, architectes, économistes, urbanistes).
Scientifiques et experts techniques traiteront de toutes les problématiques de la végétalisation des bâtiments avec pour missions :
• de dresser l’état de l’art et des connaissances,
• de partager les pratiques des différents pays présents pour remédier aux problématiques communes.

De grands noms de l’architecture du paysage et du bâtiment (Emilio Ambasz, Patrick Blanc, Michel Péna, Edouard François,…), ainsi que le représentant de la Commission Européenne (Karl Falkenberg, Directeur de l’Environnement) apporteront leur vision d’artistes, de professionnels et de dirigeants sur le futur de la végétalisation de la ville et des bâtiments.

> Téléchargez le programme complet des journées du WGIC 2013 : www.wgic2013.com/fr

Informations et contact presse sur le site de l’agence André Sudrie Relations Presse.

Article consulté 1495 fois.