GROUPE ADEO a choisi l’ancien bâtiment de la CAMIF situé à Ronchin (59) au sud de la métropole Lilloise pour établir son Siège Social baptisé « Campus de l’habitat ». Le projet ambitieux, tant par sa taille que par sa technicité, a été confié à l’atelier blaq ARCHITECTURES.

Les anciens locaux ont été complètement réhabilités en bâtiments BBC rénovation et 2 bâtiments neufs Passifs (certification PassivHaus) ont été implantés en contigüité du volume existant, l’un au sud, l’autre au nord.

 

> Un projet colossal et ambitieux

 

Les travaux de réhabilitation et de construction du campus de l’habitat de GROUPE ADEO ont débuté en décembre 2009 et se sont achevés en octobre 2011. Les 680 salariés d’ADEO ont pris possession des lieux en janvier 2012, comme prévu initialement.

Conçu par l’atelier blaq ARCHITECTURES, le campus de l’habitat de GROUPE ADEO comprend 263 bureaux, un pôle avec des salles de réunion (29 salles de repli et 14 salles de travail collaboratif), une salle polyvalente, une salle de collections pour les acheteurs du monde entier, une cafétéria, un restaurant et une cuisine, des espaces patios, des espaces jardins d’eau, 3 jardins intérieurs…

Le projet de l’atelier blaq ARCHITECTURES a été retenu par GROUPE ADEO pour plusieurs raisons :

  • il respectait les préconisations d’un livre blanc, produit en amont avec les salariés du groupe et dans lequel était décrit leur lieu de travail idéal
  • il prévoyait de conserver au maximum l’existant et promettait des extensions qui s’y grefferaient de manière simple et harmonieuse
  • mais surtout parce qu’il proposait la démarche environnementale la plus poussée.

A terme, quand toute la parcelle aura été exploitée, le campus de l’habitat pourra accueillir jusqu’à 1200 salariés.

Pour l’atelier lillois, ce projet colossal fut l’occasion de collaborer avec un commanditaire prestigieux, mais aussi une initiative inédite sur le plan environnemental en Europe.

Pour l’atelier lillois, ce projet colossal fut l’occasion de collaborer avec un commanditaire prestigieux, mais aussi une initiative inédite sur le plan environnemental en Europe.

> Une première européenne sur le plan environnemental

Le projet a été conçu selon un parti-pris environnemental fort et repose sur les principes du développement durable :

  • Il privilégie la restructuration du site à sa démolition.
  • Il s’appuie au maximum sur l’existant pour travailler en local et réutilise les matériaux d’origine comme les briques qui composaient la façade. Cela évite de les évacuer en camion.
  • Il vise la très faible consommation énergétique. Comparée aux standards actuels, celle-ci devrait être divisée par 6 sur les bâtiments existants (18 500 m²) et par 12 sur le neuf (9 485 m²).
  • La façade sud est composée d’une combinaison aléatoire de 750 m² de panneaux photovoltaïques et de brise-soleil composant un gigantesque code-barres. Elle est totalement régulée par GTB (Gestion Technique du Bâtiment) qui gère la production électrique photovoltaïque assurant une autonomie énergétique totale, tous les automatismes liés au bâtiment et les volets d’entrée d’air de la sur- ventilation de nuit permettant de déstocker la chaleur accumulée le jour au travers de 13 cheminées thermiques.
  • De multiples jardins intérieurs contribuent au principe de sur-ventilation
  • Les volumes sont totalement isolés par l’extérieur avec d’importantes épaisseurs d’isolant au niveau des murs, toitures jusque 44 cm de PSE et sols : 17 cm sur l’existant et22 cmsur les extensions. Le revêtement en brique a cédé la place à un bardage Natura® D’ETERNIT, plus léger et permettant une ventilation de la façade.

Cette architecture environnementale et les moyens employés permettent au campus de l’habitat de GROUPE ADEO de totaliser 6 cibles «très performantes » et 4 « performantes » sur les 14 cibles de la démarche HQE®. C’est le premier bâtiment de cette envergure en Europe à être labellisé BBC et Passif.

La grande difficulté rencontrée par blaq ARCHITECTURES a été, pour ne pas perdre de temps, de ne faire aucun ATEX (dossiers pour les techniques expérimentales) et de n’avoir que des techniques HQE déjà validées.

> Les panneaux Natura d’ETERNIT, une solution écologique et esthétique pour le siège d’ADEO

L’habillage brique du bâtiment a cédé la place à 25 000m2 de panneaux en fibres-ciment Natura® d’ETERNIT. Ces panneaux, de différentes tailles et de différents coloris (3) permettent, grâce à leur rigidité, un débord de plus de 23cm, distance nécessaire pour la quantité d’isolation que l’atelier blaq voulait installer mais que seul ETERNIT était capable d’offrir (aujourd’hui, la moyenne en France est à 10-15 cm).

 

 

L’atelier blaq ARCHITECTURES voulait que de loin les panneaux représentent un énorme « flash code » clin d’œil à l’activité commerciale du Groupe. Ils ont donc pixellisé le bâtiment, avec les panneaux Natura®, dans un camaïeu de gris.

« En plus d’avoir été choisi pour ses capacités techniques, le choix des panneaux d’ETERNIT s’est fait sur son coût intéressant, sur ses nombreux coloris et parce qu’ils permettent de réaliser des bâtiments très  environnementaux » dit Xavier BOUFFART, architecte associé de blaq ARCHITECTURES.

Première qualité environnementale de Natura® : sa composition en fibres-ciment.

Imperméable à l’eau et donc imputrescible, le fibres-ciment est cependant perméable à la vapeur d’eau. En absorbant jusqu’à 25% de son poids en eau, il laisse respirer les murs et évite les problèmes de condensation.

Ingélif, le fibres-ciment conserve toutes ses qualités sous nos climats et sa fiabilité en fait un matériau durable – durée de vie moyenne de 50 ans – ne nécessitant quasiment pas d’entretien.

Le fibres-ciment possède également des qualités sur les plans acoustique et thermique. Grâce à sa masse volumique, il absorbe efficacement  les sons et a un niveau de réverbération faible. De plus il offre une faible conductivité thermique.

La façade ventilée, une réponse totalement adaptée à la RT2012

Les panneaux Natura® ont été installés selon la technique de la façade ventilée. Une couche d’isolant thermique posée sur la structure porteuse, est recouverte de panneaux de façade Natura® de manière à ce qu’une circulation d’air ascendante génère un “effet cheminée” et évacue ainsi l’humidité.

Cette ventilation naturelle efficace offre une excellente isolation en éliminant les ponts thermiques ce qui génère des économies d’énergie.

La suppression de la condensation assainit les murs et offre une ambiance plus saine en intérieur ainsi qu’un confort acoustique accru.

Par ailleurs l’isolation par l’extérieur protège les murs contre les intempéries et les risques de fissure.

La pose est simplifiée par l’assemblage des éléments sur place et des dispositifs d’accrochage et de fixation de type mécanique (pas de colle). L’entretien est également facilité puisqu’il est possible d’intervenir plaque par plaque.

Une minéralité qui se fond dans tous les décors

D’une esthétique minérale et naturelle unique, les panneaux de façade Natura® d’ETERNIT se déclinent en 35 couleurs et s’harmonisent parfaitement avec les autres matériaux contemporains : béton, verre, acier, bois, etc.

Cette large gamme de couleurs aux harmonies riches et aux contrastes osés permet à l’architecte de donner libre cours à sa créativité dans le respect des économies énergétiques requises par la RT2012. Cette solution esthétique et compétitive se pose aussi bien en neuf qu’en rénovation.

Disponibles en 2 formats : 2500 x1250 mmou 3100 x1250 mm(épaisseur 12 mm), les panneaux de façade Natura® peuvent être aisément découpés sur mesure pour s’intégrer à tous les projets.

La finition Natura Pro®, avec son traitement antigraffitis, offre une résistance unique aux impacts, rayures et, bien sûr, aux graffitis, ce qui permet d’élargir les champs d’application.

En tout 4/5ème de l’ensemble des façades ont été habillés de Natura® (le cinquième restant a été habillé de bois).

L’atelier blaq ARCHITECTURES a déjà travaillé avec des produits ETERNIT pour habiller les façades d’un autre siège social et pour des logements… il compte les utiliser encore pour d’autres projets à venir : bureaux, écoles, habitations.

 

 

Article consulté 2593 fois.