ARTIbat 2008, reflet du dynamisme de la filière dans l’ouest et de l’actualité du bâtiment, a réuni à Nantes durant 3 jours – les 24, 25 et 26 avril – les acteurs du BTP et du Paysage (maîtres d’ouvrage professionnels privés et publics, prescripteurs et entreprises) pour la partie Gros Œuvre.

2008 est la première année de la segmentation du salon en deux éditions : Gros Œuvre (maçonnerie, charpente, ossature bois, couverture, isolation, …) Travaux Publics et Paysage en avril et Second Œuvre – Equipement (menuiseries, agencement, outillage, quincaillerie, décoration- finition, électricité, plomberie- sanitaire et chauffage, …) en décembre.

Rappel : l’édition 2006 a souffert du manque de place (stands parfois trop limités en surface pour les exposants, allées trop étroites pour les visiteurs), d’accès au Parc des Expositions saturés, et les chapiteaux montés en extérieur engendraient des risques en cas de mauvaises conditions climatiques.
Aussi, un afflux de visiteurs concentrés sur 3 jours ne permettait pas toujours aux exposants de les accueillir et de traiter affaires dans des conditions optimums.

Malgré un renfort considérable de la communication mis en place par les organisateurs, certains professionnels n’ont pas intégré le fait que ce 1er rendez-vous n’était pas dans la dimension des éditions précédentes.

Au total, 16 150 professionnels sont venus à ARTIbat rencontrer les 487 exposants sur 35 000 m2. La grande majorité des exposants a reconnu le côté qualitatif du visitorat (contacts moins nombreux qu’en 2006, mais professionnels concernés et acheteurs potentiels). Certains visiteurs (charpentiers-menuisiers, serruriers-métalliers, par exemple) n’ont pas forcément vu qu’ils pouvaient être concernés par les 2 salons, et ne sont pas venus cette fois-çi. D’autant que la météo très favorable a certainement freiné certains visiteurs.

Les moments forts du salon

Conférences et mini-conférences ont accueilli près de 500 participants.

La plate-forme éco-construction mise en place par la CAPEB ET LA CNATP a rempli son objectif qui était de sensibiliser, responsabiliser et mobiliser les professionnels de la filière, sur les thématiques environnementales dans le bâtiment.

Le pôle Accessibilité et adaptabilité du bâti, le pôle Assainissement Non Collectif, le Village Recrutement Formation, le pôle Prévention des Risques avec l’OPPBTP ont suscité un vif intérêt.

ARTIbat, en partenariat avec Véolia, a mis en place pour la première fois sur le salon « l’éco-réflexe » en impliquant les exposants : unité de tri et de valorisation des déchets centralisée en un point unique (terrasse R). Les exposants avaient reçu de la part des organisateurs un guide de tri.

L’exposition des photos de Jean-jacques Bernier avec pour « modèles » des jeunes en formation BTP dans les Centres de Formation des Apprentis a montré les nouveaux visages du bâtiment et a révélé au salon leur fierté d’appartenir à cette filière.

Rendez-vous est pris en décembre : les 4, 5 et 6 avec les professionnels du Second Œuvre et de l’Equipement.
Seront renouvelés pour cette édition : la plate-forme éco-construction et les principales animations, le tri sélectif avec Véolia, l’expo photos, et les thèmes des conférences seront adaptés au visitorat concerné.

Article consulté 988 fois.