Paris, le 25 mars 2008

Acteur responsable au sein de sa filière, SALMSON s’engage à mettre en place des pratiques respectueuses de l’environnement

Fruit d’une politique de développement, la « Charte pour un Avenir Durable » engage toujours plus SALMSON dans l’évolution de ses pratiques environnementales et de ses méthodes de production (conception respectueuse de l’environnement, commercialisation de produits qui permettent de réaliser des économies d’énergie , actions concrètes au niveau de son site de production, …). La « Chartre Pour Un Avenir Durable » prévoit un engagement de réduction des impacts environnementaux et une proposition de compensations environnementales.
Au travers de la « Charte pour un Avenir Durable », SALMSON entend :

– Valoriser une conception écologique.
Cycle de vie des matériaux, bilan énergétique des produits, rendement final des équipements, performance des fournisseurs : voici quelques critères, parmi d’autres, où l’éco-conception permet de proposer de vraies améliorations. Les progrès sur la conception et le rendement des circulateurs ouvrent la voie à l’optimisation d’autres produits.

– Améliorer le rendement des produits et aider les clients à économiser l’énergie.
SALMSON vise l’amélioration du rendement de tous les produits dans les domaines du génie climatique et de la surpression, comme le prouvent les circulateurs de chauffage de classe énergétique A tels que Siriux pour le domaine du bâtiment collectif et Siriux Junior pour le Bâtiment domestique. .

– Réduire la consommation d’énergie.
Les équipements et matériels industriels sont analysés au niveau de leurs performances énergétiques et de leur conception. Les 30 000 mètres carrés des bâtiments SALMSON font l’objet d’un diagnostic énergétique régulier. Les collaborateurs sont formés à la maîtrise de l’énergie dans leurs gestes quotidiens mais également dans l’optimisation de leurs transports. La visioconférence est privilégiée. Chaque process fait l’objet d’une étude énergétique précise, tant en terme de moyens qu’en terme de résultats.

– Maîtriser la consommation de papier et d’eau.
SALMSON privilégie clairement les échanges d’informations par voie électronique.
Au sein des usines, les bancs de tests disposent d’un système de refroidissement par eau en boucle fermée.

– Préserver l’air.
SALMSON évite autant que possible l’émission de composés organiques volatils dans l’atmosphère. Ainsi les peintures sont hydrosolubles à l’eau, elles ne contiennent aucun solvant nocif. Un bilan carbone évalue l’impact des activités sur l’effet de serre.

– Limiter les déchets, et les valoriser.
SALMSON recycle déjà les déchets de production à plus de 70% et les rebuts à 100%. SALMSON limite drastiquement l’emploi de matières non recyclables et les remplace au fur et à mesure par des composants recyclés ou recyclables. L’entreprise incite les fournisseurs et sous-traitants à utiliser des emballages recyclables et
éco-labellisés. Dans les emballages, SALMSON a réduit de 90% l’emploi de mousses isocynates, remplacées par des rouleaux de papier froissé. Ce papier est recyclé et ne comporte aucun agent nocif pour l’environnement. De nouvelles analyses d’air vont également être effectuées en sortie des dégraisseuses pour vérifier la conformité à la réglementation. Les huiles de coupe sont traitées par une installation spécifique pour permettre d’allonger la durée d’utilisation de ces huiles. Changées moins souvent, il y aura moins de déchets et de produits chimiques.

– Informer les collaborateurs, clients et partenaires sur les objectifs et les résultats.
SALMSON distribue à l’ensemble de ses salariés une plaquette de sensibilisation sur les bonnes conduites à adopter pour respecter l’environnement dans les bureaux mais aussi au sein de l’usine de Laval. Il s’agit de quelques règles simples que les salariés sont invités à suivre.

– Limiter la consommation d’eau et d’énergie, notamment en éteignant son ordinateur et en coupant son écran le soir ou lors du déjeuner.
– Eviter le gaspillage de papier en limitant sa consommation au strict nécessaire (imprimer recto-verso si possible et éviter d’imprimer les e-mails inutilement).
– Recycler le papier grâce à l’Ecobox.
– Trier les déchets et utiliser les bacs de tri disponibles dans chaque atelier.
– Respecter les bonnes pratiques d’utilisation des produits chimiques.
– Utiliser les bacs de rétention et ne rien jeter à l’égout. Signaler tout dysfonctionnement d’une installation ou fuite suspecte.
A propos du département « Bâtiment » de SALMSON – www.salmson.com

SALMSON conçoit, fabrique et commercialise des pompes et des systèmes de pompage dans le secteur du Bâtiment, de l’Industrie et du Cycle de l’Eau. Son offre, l’une des plus complètes du marché, couvre la totalité des besoins du génie climatique, de l’adduction, de la surpression et du relevage. Basée à Chatou (78), la société compte 850 salariés, dont 650 sur le site de production de Laval (53 – Mayenne).

Le Bâtiment constitue le marché historique de SALMSON. Partenaire de grands fabricants de chaudières et d’équipements de climatisation, SALMSON intègre ses produits dans de très nombreux matériels. A titre d’exemple, ils équipent 75 % des installations de chauffage et de climatisation des bâtiments collectifs en Ile-de-France.

SALMSON propose des produits et des solutions domestiques et collectives pour :
– le génie climatique et le chauffage : circulateurs, pompes…
– la distribution, l’adduction/surpression : pompes de surfaces et immergées, pompes multicellulaires horizontales et verticales…
– le relevage : pompes et modules pour les eaux claires et chargées…
– l’assainissement collectif : eaux de drainage, de cuisine, eaux usées…
Contacts Presse : Agence Yucatan – Céline Bernard – 01 53 63 27 20 – cbernard@yucatan.tm.frwww.yucatan.fr

Article consulté 1211 fois.