Promat® lance le seul système de protection au feu des armatures collées en acier ou en carbone pour sous sol et parkings. Simple et efficace ce procédé a été développé, testé et commercialisée par Promat, spécialiste de produits assurant la protection passive contre l’incendie.

Ce procédé est principalement utilisé dans les parkings et sous-sol, les armatures collées en carbone permettent le renforcement de structures porteuses telles que les poutres et les dalles en béton.En cas d’incendie, la résine de collage ne résiste pas. Au-dessus de 60°C elle fond et provoque le décollement des renforts. Promat® offre une solution coupe-feu de 1/2 heure à 2 heures ayant fait l’objet d’un rapport d’essai au CTICM (EFECTIS).

Le principe de cette protection consiste à recouvrir avec 2 plaques de PROMATECT® L 500 les dalles en béton, les nez de dalles et les retombées de poutres sur lesquels sont fixés les renforts en carbone.Les propriétés thermiques des plaques PROMATECT® L 500 ainsi que leur tenue au feu permettent de conserver une température inférieure à 60°C sous la protection et d’éviter ainsi le décollement de la résine.

MODE OPÉRATOIRE SIMPLE

Suivant que l’on protège une armature en acier ou un renfort en carbone, la pose se fera de la manière suivante :

Armature en acier : pose d’une bande compensation en laine de roche dont l’épaisseur sera proche de celle des armatures en acier. Puis pose d’une première couche de plaque PROMATECT® L 500 fixée à la dalle par cheville métallique. La deuxième couche de PROMATECT® L 500 est fixée à joints décalés sur la première à l’aide d’agrafes ou de vis VBA.

Armature en carbone : la pose est similaire, à l’exception de la bande de compensation en laine de roche qui peut être remplacée par une couche de colle PROMACOL K 84-500.

Le nez de dalle sera traité de façon identique par un encoffrement à deux côtés.

Les retombées de poutres seront traitées par un encoffrement de 3 côtés.

L’épaisseur totale du revêtement PROMATECT® dépend de la durée de résistance au feu souhaitée.

Pour garantir la capacité portante de l’élément en béton, les revêtements de PROMATECT® L 500 doivent être dimensionnés pour qu’aucun point du collage ne dépasse la température de 60°C en cas d’incendie.

PERFORMANCES

La résistance au feu obtenue avec le PROMATECT® L 500 dépend de l’épaisseur des plaques mises en œuvre. On obtient un degré coupe-feu de :

– ½ heure avec 2 plaques de 25 mm,- 1 heure avec 2 plaques de 35 mm,- 1 heure 30 avec 1 plaque de 50 mm + 1 plaque de 35 mm,- 2 heures avec 2 plaques de 50 mm.

Les épaisseurs de protection recommandées sont basées sur des essais au feu réalisés chez EFECTIS en France (anciennement CTICM) et au LFEM en Suisse (Laboratoire Fédéral d’Essai des Matériaux).

Avec son système unique de protection au feu par armatures collées recouvertes de PROMATECT® L 500, Promat® s’affirme une fois de plus comme le partenaire incontournable dans le domaine de la mise en conformité des installations et de la réduction des dégâts provoqués par le feu.

UN CAS CONCRET : la restructuration du CHU sud de Rennes

L’hôpital sud de Rennes fait l’objet d’une restructuration lourde visant à créer un plateau technique à la place des chambres. Ces travaux exigent la mise en place de conduits de désenfumage/ventilation des salles d’opération par sciage des dalles béton.

La fragilisation de ces dalles à la suite du sciage et en raison de la surcharge des appareils d’opération a nécessité la pose de renforts avec des plats collés en carbone, sensibles au feu.

Ces plats collés en carbone ont été protégés contre le feu à l’aide de plaques PROMATECT® L 500 de Promat® : 2 plaques de 30 mm d’épaisseur SF/CF assurent un coupe-feu 1 heure et 2 plaques de 40 mm SF/CF un coupe-feu 1 heure 30.

Le CHU maître d’ouvrage a choisi Promat® car le PROMATECT® L 500 est le seul matériau bénéficiant d’un rapport d’essai au feu et à avoir obtenu pour ce chantier un avis du laboratoire EFECTIS.

Pour rappel, les plaques PROMATECT® L 500 sont en silicate de calcium, soit des matières premières telles que la silice (sable) et l’oxyde de calcium (ciment).

Ce matériau a les propriétés suivantes : – Incombustible – Stabilité dimensionnelle – Grande résistance mécanique – Durable dans le temps – Isolant thermique – Résistant à l’humidité et aux chocs – Facile à mettre en œuvre avec un outillage courant

Contacts presse

DMA :
Danièle Meunier – Catherine Pinoteau
Tel : 01 34 58 00 34
Email : agencedma@wanadoo.fr

Article consulté 3058 fois.